AccueilÉconomieVotre ArgentÉconomie en Algérie : Vers la création de plus de 91.000 postes...

Économie en Algérie : Vers la création de plus de 91.000 postes d’emploi

Algérie – Dans le cadre du projet de loi de finances pour l’année 2021, plus de 91 000 postes d’emploi sont à prévoir, dont 47 000 postes vacants, a annoncé le directeur du budget, Abdelaziz Fayed.

Ce jeudi, lors d’une audition à la commission des finances et du budget de l’assemblée populaire nationale, dans le contexte de discussion des mesures du projet de la loi de finance pour l’année 2021. Abdelaziz Fayed a déclaré que le nombre de postes d’emploi pour l’année prochaine devrait atteindre 91 642 postes en Algérie, avec un impact financier de 35,52 milliards de dinars, selon notre source le site arabophone Echourouk Online.

Ce chiffre représente 44 915 nouveaux postes financiers et 46 727 postes vacants, répartis entre les différents secteurs. Monsieur Fayed a affirmé que les nouvelles positions financières sont principalement orientées vers les secteurs de la santé, soit 25 780 nouveaux postes, et de l’éducation civique, soit 14 641 postes, rapporte la même source. 

Quant aux postes vacants, 12 033 seront attribués à l’éducation nationale, et 7 309 pour l’intérieur. Le nombre attribué au secteur de l’enseignement supérieur est de 8 728, 3 705 pour la finance et 3 649 pour la solidarité nationale.

Quel est l’impacte de ces 91 000 nouveaux postes ?

Cette décision de création d’emploi fera passer le nombre positions financières de 2 293 253 postes en 2020 à 2 338 168 postes en 2021; sans compter les départs à la retraite prévus pour l’année prochaine.

A cet effet, Abdelaziz Fayed, a précisé que le nombre de postes de travail dans la fonction publique; dépasse largement les besoins et les normes acceptée en temps de crise. Vu que le bloc salarial représente 59,5 % du budget courant.

Quant au système d’aide à l’insertion professionnelle, il déclare que, l’année prochaine; 41 745 bénéficiaires seront intégrés à partir de ce dispositif. Au total, ce processus inclura  355 mille bénéficiaires de ce dispositif les trois prochaines années avec un impact financier d’environ 245 milliards de dinars, a-t-il déclaré d’après la même source.

Dans le même contexte, la masse des salaires totale prévue pour 2021; est estimée à 3 162, 69 milliards de dinars, ce qui représente 59,5 % du budget de gestion; a déclaré monsieur Abdelaziz Faied, selon notre source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes