AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie : voici la vérité sur le couple qui « vendait ses...

Algérie : voici la vérité sur le couple qui « vendait ses enfants » (officiel)

Algérie – Retrouvez tous les détails sur l’affaire du couple qui procédait à la vente de ses enfants, ce 13 février 2022.

Ayant fait le tour des médias en Algérie, l’affaire du couple qui échangeait ses enfants contre de l’argent est mise au clair. C’est par l’intermédiaire de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). D’ailleurs, l’organisme a diffusé un communiqué sur Facebook. Cela pour apporter plus d’éléments au sujet des parents et de leurs cinq (5) enfants. Pour rappel, la famille réside dans à l’ouest du pays.

Par conséquent, la DGSN a tenu à préciser que la nouvelle diffusée dans la soirée du samedi, 12 février 2022, par certains sites Internet date de 2021. C’est-à-dire que les services de la sureté nationale avaient déjà traité l’affaire. À savoir, celle liée aux enfants vendus par leurs parents biologiques l’année écoulée.

Dans ce sens, la sentence a déjà été prononcée à leur encontre. On a donc ordonné de les arrêter et de les traduire devant les autorités judiciaires compétentes. Dans le détail, l’inspecteur général de la DGSN a mis en relief ce trafic d’enfants jeudi 10 février 2022. C’était lors d’une conférence de presse tenue à l’École supérieure de police Ali Tounsi. Ainsi, on a abordé l’affaire dans le cadre du bilan sur les questions pénales les plus importantes que la DGSN a traitées au cours de l’année 2021.

algérie couple enfants

DGSN : plus de 205.000 affaires traitées en 2021

Faisant le bilan des affaires conclues l’année dernière, la Direction générale de la sûreté nationale a compté 205.570 crimes en 2021. Derrière lesquelles se cachaient 271.961 individus. C’est en tout cas ce qu’a révélé, jeudi, l’Inspecteur général des services de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), le Contrôleur général de police Arezki Hadj Saïd.

Pour tout dire, le principal responsable a évoqué un taux de criminalité en Algérie élevé en en 2021 par rapport à 2020. De ce fait, la présentation annuelle a indiqué la nature des crimes en chiffres. À savoir, 87.163 affaires de crimes d’atteinte aux personnes dont 68.027 traitées. Puis, 98.332 affaires d’atteinte aux biens dont 33.177 traitées. Mais on a également souligné, entre autres, le nombre de crimes d’infraction à la législation relative à la drogue. Celui-ci est de 58.124 affaires dont 57.798 traitées.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes