Voici comment l’Algérie va devenir leader en Afrique de la production de l’huile de table

Algérie – L’adoption d’une nouvelle stratégie, par ordre du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, fera de l’Algérie l’un des pionniers de la production de l’huile de table en Afrique. Dzair Daily relate pour vous, tous les détails à ce sujet, ce samedi 6 août 2022.

En effet, en exécution des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, une nouvelle ligne de production de l’huile a été inaugurée. Il s’agit d’une nouvelle stratégie permettant à l’Algérie de prendre place au sommet continental, faisant d’elle le leader de la production de l’huile de table en Afrique, rapporte Echorouk.

Effectivement, le coup d’envoi de cette nouvelle usine de raffinage d’huile alimentaire a été lancé au niveau du port d’Alger. L’inauguration de l’unité de production de cette substance de l’entreprise « Mahroussa » a été faite par le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar. En compagnie de son homologue, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig.

En ce qui est de la capacité de production de ladite raffinerie d’huile alimentaire de la filiale du groupe « Agrodiv ». Celle-ci s’élève jusqu’à 400 tonnes par jour. Soit, 24% de la demande du marché national. Dans sa déclaration, Kamel Rezig a souligné l’importance de l’entrée en service de cette ligne. Affirmant, à cette occasion, une meilleure distribution de l’huile à travers tout le territoire national. Faisant, ainsi, de l’Algérie l’un des leaders africains dans ce domaine.

Production de l’huile en Algérie : un plus pour le secteur de l’Industrie

En effet, profitant de cette occasion, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a souligné l’importance de cette stratégie. Le lancement de cette ligne de production de l’huile de table en Algérie constitue l’engagement du Gouvernement. Cela en matière de relance des entreprises publiques dont l’activité est à l’arrêt. D’autant plus que ce projet favorisera, selon le responsable, la création de nouveaux postes d’emploi.

De son côté, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations a fait savoir que la mise en service de cette unité contribue grandement à une distribution équitable entre toutes les wilayas du pays. Ainsi à atteindre une autosuffisance en matière de production et de distribution de l’huile alimentaire. Notamment après la mise en fonction des usines d’Oran, Mascara, Jijel et de Tipaza, rapporte la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes