12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
dimanche, 14 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie - Tunisie : La diaspora se mobilise pour l’achat des concentrateurs...

Algérie – Tunisie : La diaspora se mobilise pour l’achat des concentrateurs d’oxygène

Publié le

- Publicité -

Algérie – En dépit de la situation critique que traversent les deux pays l’Algérie et la Tunisie, la diaspora s’est mobilisée pour l’achat de concentrateurs d’oxygène. Voici les détails ce jeudi 19 août 2021. 

Depuis le début de l’été la situation sanitaire s’est nettement détériorée en Algérie comme en Tunisie. Les deux pays ont connu une augmentation significative de cas de contaminations. En enregistrant des chiffres records des cas infectés. Le variant Delta en est pour principale raison. Résultats des cours, les services de santés saturés et un manque crucial d’oxygène. Ce qui a poussé la diaspora à se mobiliser dans l’achat de concentrateurs d’oxygène pour leurs pays d’origines (l’Algérie et la Tunisie).

En effet, d’après ce que relate le média français France 3 Provence-Alpes-Côtes d’Azur aujourd’hui, 19 août 2021. Une mosquée au niveau de Marseille a organisé une collecte de dons pour l’achat de générateurs d’oxygène. Afin de venir en aide aux deux pays l’Algérie et la Tunisie sévèrement touchées par la pandémie. Une initiative qui a vite pris de l’ampleur puisque 33.000 euros ont été récoltés. 

- Publicité -

La mosquée Al-Islah du marché aux puces de Marseille a eu l’idée de cette récolte afin que les Algériens et Tunisiens de cette région qui n’ont pas pu rentrer au pays depuis le début de la pandémie, de contribuer dans cette action bienveillante. C’est afin de tenter d’aider leurs concitoyens en ces moments difficiles. Ce qui fût le cas. Puisque de nombreuses personnes s’arrêtaient devant la pancarte « Urgent Covid-19 Algérie/Tunisie » et y ont contribué.

La diaspora à la rescousse 

Certains diront que ça les tenait à cœur de venir en aide à leurs frères et sœurs en difficulté. D’autres se contentent de déposer la somme d’argent dans les deux caisses de cette collecte et s’en vont. Jeunes comme adultes, tous tentent d’aider les leurs comme ils peuvent. Pièces, billets ou chèques, tous les moyens sont bons pour faire le geste. 

Suite aux photos et vidéos relayées sur les réseaux sociaux, Une véritable course à l’oxygène s’est lancée un peu partout en France. Plus particulièrement au Sud, à Marseille, là où résident le plus les deux diasporas. Ces derniers se sont vite mobilisées pour soutenir leur pays. Et surtout afin de sauver des vies.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -