Algérie : Tous les médecins sont appelés à lutter contre le coronavirus

Algérie – Appel de solidarité lancé aux médecins de diverses spécialités, composant l’unité hospitalière pour lutter contre le coronavirus. 

Le ministre de la santé et de la réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, s’est prononcé aujourd’hui, 4 juillet 2020; en demandant aux médecins de différentes spécialités de lutter contre le coronavirus, en créant un mouvement de solidarité en Algérie ; a rapporté le média arabophone El Bilad.

Ce rappel à l’ordre, évoqué atteste de l’esprit non coopératif observé, dans certains services hospitaliers. En effet, le ministre Abderrahmane Benbouzid a indiqué que quelques pôles de soins refusent de réceptionner les contaminés par le coronavirus. Il a enchaîné en soulignant, qu’il est du devoir de tous les  médecins d’assurer cette mission, de lutte contre le coronavirus; en procurant les lits d’alitement nécessaires; a souligné le même rapporteur. 

En outre, Abderrahmane Benbouzid, n’a pas omis de rappeler que les services de soins ne prennent en charge que les cas de contaminations; présentant un stade avancé de la maladie. Ceci étant dit, les personnes testées positives au Covid-19, n’affichant aucun symptôme de ladite pathologie; devront se contenter d’une prise en charge médicale à domicile. 

Contaminations en constante progression : le ministre de la santé s’explique 

Le plus haut pic de contagion a été atteint hier, 3 juillet 2020. Effectivement, d’après le recensement du conseil scientifique de suivi du coronavirus, plus de 400 cas ont été contaminés. Et en dépit, des mesures préventives instaurées ainsi que les mouvements de sensibilisation proférés, par les divers responsables de la santé; notamment les médecins pour lutter contre le coronavirus; la prolifération du virus poursuit sa rétention. 

Et afin de limiter cet effet diffuseur; le ministre de la santé stipule que la primauté de soin sera accordée, aux personnes souffrantes de maladies chroniques. En effet, ces patients sont le plus exposé au risque de morbidité, en vue de leur état de santé jugé critique. 

Rappelons, que lors de sa visite hier, à Sétif, Abderrahmane Benbouzid a révélé la principale cause de cette hausse de contaminations. Il a souligné que la raison est d’origine familiale, plus précisément les rassemblements familiaux organisés, à trait funéraire ou joyeux; et cela depuis la mise en place du plan de déconfinement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes