Algérie : la tombe du Moudjahid Messaoud Zeghar saccagée par des inconnus

Algérie – La tombe du grand militant algérien, Messaoud Zeghar, a fait l’objet d’odieux actes de vandalisme ce jeudi au cimetière d’El Eulma dans la wilaya de Sétif. On vous en dit plus, ce vendredi 1 octobre 2021. 

La deuxième agglomération de la wilaya de Sétif, El Eulma, a été frappé ce vendredi matin par un acte de vandalisme et de profanation touchant la dernière demeure du Moudjahid. En effet, des inconnus ont saccagé la tombe du grand militant de la guerre d’Algérie, Messaoud Zeghar. Les visiteurs du cimetière ont été choqués en découvrant sa sépulture dans un état de dégradation totale.

C’est de toute manière ce que rapporte le média arabophone Ennahar dans son édition du vendredi 1 octobre 2021. Les auteurs de cet acte répréhensible, qui ont volé par là le caractère sacré des morts, ont pénétré à l’intérieur du cimetière. Ils ont par la suite détruit les pierres tombales. L’identité des malfaiteurs est toujours inconnue. Il s’agit de ce que rapporte le média généraliste susmentionné.

Zeghar Messaoud Algérie tombe

Les habitants de la commune d’El Eulma se sont indignés de cette agression qui a ciblé le lieu de repos éternel de Zeghar. Ils ont dénoncé cet acte qualifié d’immoral et infâme. Sur la page Facebook de la commune, ils ont appelé à identifier rapidement les malfaiteurs. Et à appliquer contre eux des sanctions fermes et dissuasives pour prévenir toute atteinte à la mémoire des morts.

Qui est le moudjahid Messaoud Zeghar ?

Ainsi, les services de sécurité ont ouvert une enquête afin d’identifier les coupables. Et faire la lumière sur ce triste événement contre la mémoire nationale et l’âme noble des moudjahidines. Il convient de noter que Messaoud Zeghar est un des hommes forts du régime de Houari Boumediène.

Il est né le 8 décembre 1926 dans une famille de commerçants. Le moudjahid avait participé, effectivement, à la guerre nationale de libération. En outre, il a créé un des premiers ateliers de fabrication d’armement au Maroc. Zeghar fut aussi un homme-clé des relations commerciales internationales avec l’Algérie. Et homme d’influence dans la diplomatie parallèle, en particulier dans les relations algéro-américaines. Le militant a rendu l’âme le 21 novembre 1987 à Madrid.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes