AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : le téléphone et Facebook principales causes des accidents de voitures...

Algérie : le téléphone et Facebook principales causes des accidents de voitures ?

Automobile – Il y a eu 500.000 interventions résultant de plusieurs accidents de la circulation survenus à travers le territoire national depuis le début de l’année en cours. La raison première de ces accidents en Algérie serait le téléphone et Facebook, lit-on dans le bilan de la Protection civile repéré par Echorouk.

Les accidents de la route, en Algérie comme ailleurs, peuvent avoir plusieurs causes, humaines (comme la vitesse ou l’usage du téléphone et Facebook), météorologiques, techniques…, etc. Néanmoins, le facteur humain est prépondérant et concerne 9 accidents sur 10. C’est ce qu’ont enregistré les services de la Sûreté nationale dans le bilan lourd qu’ils ont révélé.

Plus de 24.000 conducteurs se sont vus retirer leurs permis de conduire durant les premiers quatre mois de l’année actuelle. D’autre part, on a un chiffre de 500.000 interventions accomplies par la Protection civile pour prodiguer les premiers soins. Alors, plusieurs de ces évacuations ont abouti à l’enregistrement de plusieurs décès.

La raison principale de ces accidents routiers serait l’usage du téléphone au volant. La messagerie instantanée est pointu du doigt comme principal incriminé en la matière. C’est lors de la journée portes ouvertes de sensibilisation contre les dangers de la route conjointement organisée par la Sureté nationale et la Protection civile.

Cela s’est passé au niveau de la Capitale que ces conclusions ressortent. L’évènement s’inscrit dans la lutte contre ce fléau. Il vient à l’occasion de l’approche de la saison estivale de 2021. Avec pour slogan « ne gâchez pas vos vacances avec votre imprudence ». Cette dernière est principalement incombée aux sources diverses de distraction à l’image des moyens modernes de communication.

Accidents de la circulation : les éléments de la Protection civile ainsi que la sureté nationale, appellent à la prudence

Dans le détail, le commissaire de la DGSN, Rachid Ghazli a révélé un bilan de 216 victimes. 7.047 blessés et invalides ont été enregistrés à l’échelle nationale, pendant les 4 premiers mois de l’actuelle 2021. Tandis que 3.782 est le nombre d’infractions affiché par les radars en raison principalement de l’excès de vitesse. 

À cet effet, et d’après la même source, le directeur de l’information et des statistiques à la Protection civile, Farouk Achour, à l’occasion du début de la saison estivale, appelle à la vigilance. Tout en rappelant que c’est durant cette période, en particulier, que s’enregistre le plus grand nombre d’accidents routiers. 

Par ailleurs, le cadre chez les pompiers a tenu à saluer le travail en commun entre les services de la Protection civile, et ceux de la Sûreté nationale dans le cadre d’opérations de sensibilisation pour réduire les accidents de la circulation

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes