AccueilÉconomieDigitalAlgérie Télécom : Tebboune ordonne la hausse du débit Internet

Algérie Télécom : Tebboune ordonne la hausse du débit Internet

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a souligné la nécessité d’augmenter le débit Internet. On vous apporte plus d’éléments, ce 06 décembre 2021.

Lors de son intervention au sein du Conseil des ministres, le président Tebboune a appelé à améliorer le débit Internet d’Algérie Télécom. Ainsi, la hausse est nécessaire, notamment dans les institutions financières. Cela, pour favoriser le processus de paiement électronique dans divers domaines, a-t-il souligné. C’est en tout cas selon Ennahar.

Selon un communiqué de la Présidence de la République, le chef de l’État Tebboune a ordonné la création de nouveaux câbles sous-marins. L’objectif est donc de se connecter à internet avec les pays européens. Ainsi que le remplacement des câbles en cuivre par la fibre optique. Et ce, dans les plus brefs délais.

Revenons aux grandes lignes de ce Conseil des ministres

Durant le Conseil des ministres tenu hier, Tebboune a mis en emphase un certain nombre d’instructions. Ce qui concerne les secteurs de la recherche scientifique, des entreprises émergentes, à savoir les Start-up. Ou encore à propos de la communication, ainsi que le suivi de la préparation des Jeux méditerranéens de 2022 à Oran.

En premier lieu, on indique un ensemble de directives concernant l’Académie algérienne des Sciences et des Technologies. Il s’agit d’assurer les conditions du succès de cette instance en achevant son installation. Cela en termes de sa composition, de son bon fonctionnement. À cela s’ajoute l’importance des partenariats internationaux avec des académies de même niveau. 

Pour ce qui est de la préparation aux Jeux méditerranéens de 2022 à Oran, le dirigeant algérien a chargé le ministre de la Jeunesse et des Sports. Cela dans le but de suivre et d’inspecter le terrain. De ce fait, il pourra déterminer le rythme d’avancement des travaux sur une base hebdomadaire. Cette initiative se déroule en coordination avec le wali d’Oran. Finalement, le ministre doit soumettre un bilan mensuel au Conseil des ministres.

Après avoir apprécié le lancement des entreprises émergentes, le président a mis une instruction en relief. Il exige ainsi aux ministres de l’industrie, du Commerce ainsi que le ministre délégué chargé des Start-up et de la Micro entreprises la préparation d’un salon international. Cela dès le début 2022 qui sera dédié à l’échange des expériences entre micro-entreprises locales et étrangères.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes