Algérie Télécom : la stratégie du gouvernement pour augmenter le débit Internet

Digital – Aymen Benabderrahmane, Premier ministre, a fait état d’une nouvelle stratégie de modernisation et de développement du réseau Internet d’Algérie Télécom (AT) pour un meilleur débit. Les lignes qui suivent vous dévoilent l’étendue de cette récente sentence du gouvernement. 

Ce n’est plus un secret pour personne, Algérie Télécom dispose du débit Internet le plus apathique de ses pairs nord-africains. Las d’être la lanterne rouge des classements et de cette réputation assez austère qui lui colle, depuis quelques années, le Ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique se dit pleinement engagé.

Et cela dans les actions de développement de la qualité de connectivité des citoyens. Après avoir enregistré la percée la plus prometteuse dans la région en juin dernier, le MPTTN espère réussir une ascension sans précédent. Pour s’y lancer sur le pouce, son responsable a pris part à la récente réunion. Celle qu’a présidée, ce samedi, le Premier ministre Aymen Benabderrahmane. Elle s’est tenue au Palais du Gouvernement.

La réunion a été consacrée aux secteurs des Télécommunications, des Travaux Publics et de l’Agriculture. Le Gouvernement a donc entendu un exposé présenté par le ministre Karim Bibi Triki. Il est relatif à l’état de la connexion Internet fixe et mobile.

Le quotidien généraliste Echorouk a repris en détails le rapport en question dans son édition du dimanche 17 octobre 2021. Ainsi, le premier responsable du MPTTN a mis en exorde la croissance rapide et continue du taux de pénétration du haut débit.  

Des avancées dans l’accès à Internet en Algérie : ce que prévoit le gouvernement 

Selon les données fournies par le ministre des Télécommunications, l’expansion de la connexion fixe (ADSL et fibre) continue sa progression sur l’ensemble du territoire national. La part de la population algérienne à y être connectée est en constante augmentation. Ils sont plus de quatre (4) millions à y être abonnés. Ce qui équivaut à 44 % des familles. Karim Bibi Triki a en outre fait le constat d’un nombre notable d’usagers d’Internet mobile. 

Il les a estimés à environ 39 millions. Soit 90 % des citoyens, a-t-il encore souligné. Pour une connexion plus fluide et aisée ainsi qu’un accès équitable, le Gouvernement a adopté plusieurs façons de procéder. Plusieurs projets sont en effet en train de se mettre en place. Cela dans le cadre de l’amélioration qualitative du débit Internet. Il s’agit là également de ce qui ressort du communiqué du gouvernement, repris par la source médiatique susvisée. 

Selon le même document, les pouvoirs publics s’attellent, actuellement, à mettre au point la bande passante internationale en Algérie, d’une capacité, faut-il le rappeler, de 2,4 Térabit/seconde (Tbps). En plus de la gestion des flux dans les réseaux de téléphonie mobile, a-t-on indiqué en dernière analyse. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes