Algérie Télécom va renforcer son débit Internet via un 4e câble sous-marin

Algérie – Selon une récente déclaration de Brahim Boumzar, Ministre de la Poste et des Télécommunications, l’opérateur de télécommunications, Algérie Télécom compte améliorer le débit de la connexion Internet dès le mois d’octobre 2020. Ceci en s’équipant d’un quatrième (4e) câble sous-marin.

Intervenant lors d’une allocution tenue ce 07 septembre, en marge de la cérémonie de signature de l’accord de généralisation des moyens du paiement électronique; au niveau des structures touristiques, entre les secteurs de la Poste et du Tourisme; le Ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique; Brahim Boumzar a indiqué que le fournisseur national de l’Internet, Algérie Télécom compte augmenter le débit de la connexion Web.

« L’Algérie se dotera, dès le mois prochain d’un quatrième (04e) câble sous-marins. Ce dernier, sécurisera le réseau de communication du pays avec l’étranger »; a affirmé Boumzar au quotidien L’Expression DZ. S’agissant du nombre de câbles sous-marins reliant le pays, au « Réseau International de l’Internet »; le ministre a confié que « cette nouvelle infrastructure, notamment le quatrième (04e) câble; permettra de renforcer les capacités data détenues par le pays à travers trois (03) câbles déjà opérationnels et exploités ».

Par ailleurs, le premier responsable du secteur des Télécommunications en Algérie a tenu à souligner que durant la première journée des épreuves du BEM (hier 07 septembre); la navigation Internet n’a pas été perturbée, contrairement aux années précédentes.

« Cette fois-ci, afin d’éviter la fuite des sujets et la triche, lors des examens de fin d’année; le ministère de l’Éducation Nationale a opté pour la généralisation des appareils de brouillage au niveau des centres d’examens; au lieu de couper l’accès à la Toile »; a-t-il fait savoir à notre source.

Les opérateurs téléphoniques sommés d’améliorer leurs services de connectivités 

En effet, reconnaissant « l’instabilité et la faiblesse » de l’accès à le connexion Internet Mobile, dans certaines régions du pays; le membre du Gouvernement a instruit les opérateurs de téléphonie mobile; notamment Mobilis, Ooredoo et Djezzy, de s’engager à respecter leurs devoirs mentionnés dans les cahiers des charges; et d’améliorer leur couverture réseau afin d’offrir une meilleure qualité de services aux citoyens. 

« Il est inadmissible et insoutenable, qu’il existe des couvertures minimales de réseaux Internet dans certaines zones; alors que la connectivité est nécessaire au fonctionnement de plusieurs activités, notamment touristiques et commerciales », a avancé l’orateur.

S’agissant de la convention susmentionnée; il a expliqué qu’elle représente une mesure, qui permet en ces temps de Coronavirus; d’éliminer les risques de manipulation du cash et de déplacement dans les bureaux de poste pour le retrait d’argent; mais aussi d’encourager la généralisation des CIB et le déploiement des TPE. 

Poursuivant dans le même contexte, Boumzar a révélé que « 2.078.000 transactions ont eu lieu durant les huit (08) premiers mois de 2020. Totalisant ainsi un montant de 9.7 milliards de dinars; soit une hausse de 6.5% par rapport à la même période en 2019; durant laquelle 441.000 opérations avaient été recensées, soit une valeur avoisinant les 1.5 milliards de dinars seulement ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes