Algérie : Tebboune veut ouvrir le dialogue avec le Hirak

Algérie – Le président fraîchement élu a lancé un « appel au dialogue » envers le mouvement de protestation pacifique algérien.

Lors de la conférence de presse organisée dans la soirée du vendredi 13 décembre suite à l’annonce de sa victoire au scrutin présidentiel, Abdelmadjid Tebboune s’est dit prêt à « engager le dialogue avec le Hirak ».

En effet, dans son allocution, le tout nouveau président a affirmé son intention de « tendre la main au Hirak »; en l’invitant à une table ronde pour entamer un « dialogue sérieux ».

« J’ai un message à adresser directement au Hirak. Je tends ma main vers ce Hirak béni pour l’intérêt supérieur de l’Algérie. Ce Hirak a permis à mettre en place des mécanismes du dialogue; ainsi que la création de l’Autorité nationale chargée d’organiser élections. Il a également remis l’Algérie sur les rails de la légitimité; loin des complots qui auraient pu mener le pays vers la faillite. »; a-t-il déclaré.

Tebboune prévoit une « profonde réforme »

En effet, lors de sa conférences de presse, Abdelmadjid Tebboune a annoncé son intention de lancer une « profonde réforme » constitutionnelle à laquelle seront invitées toutes les composantes de la société civile à savoir, « les universitaires, les intellectuels, les hommes de loi sans oublier les algériens de la diaspora, établis à l’étranger ».

Interrogé par un journaliste sur la composition de son prochain gouvernent, Tebboune a affirmé que le nouvel exécutif gouvernemental après le remaniement « sera composé majoritairement de jeunes » et comptera dans ses rangs « des ministres de moins de 30 ans ».

https://www.facebook.com/eptv.dz/videos/544759033041598/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes