Algérie : Tebboune propose d’alimenter l’Europe avec de l’électricité via l’Italie

Algérie – Au cours de sa visite de travail en Italie, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a proposé un projet pour l’alimentation de l’Europe en matière d’électricité via ce pays de l’autre rive de la méditerranée.

En effet, le chef d’État algérien s’est déplacé vers l’Italie pour une visite de travail de trois jours d’une importance particulière qui vise à renforcer les liens bilatéraux et approfondir la coopération entre les deux pays. Dans ce sens, le président Tebboune a rappelé que l’Algérie s’engage à fournir tout ce dont l’Italie aura besoin dans le domaine énergétique, en proposant également l’approvisionnement d’une partie de l’Europe avec de l’électricité.

Au fait, dans le cadre d’une conférence de presse tenue ce jeudi 26 mai, Tebboune a révélé qu’un projet visant à alimenter plusieurs pays européens en électricité a été mis sur la table. Celui-ci consiste à la mise en place d’une ligne maritime qui passe par l’Italie. Ainsi, il a rappelé lors de ce même rendez-vous avec son homologue italien que l’Algérie ouvre dans le but de satisfaire le besoin du pays en termes d’énergie. D’après ce qui a été rapporté par Ennahar.

C’est dans ce sens que le chef suprême des Forces armées a souligné que les deux pays travaillent sur des partenariats dans le domaine de l’industrie maritime. En sus, il a révélé que : « Ce que la mémoire algérienne a enregistré sur l’Italie, le pays ami, est très positif. Aussi bien avant la révolution, qu’au début de l’indépendance et jusqu’à ce jour ». De ce fait, il tient à préserver cette amitié par tous les moyens.

Algérie : voici le programme de Tebboune pour sa deuxième journée en Italie

Alors qu’il a rejoint Rome hier, le président de la République a rencontré dès le deuxième jour le président italien au cours d’une conférence de presse. Ensuite, d’après le programme annoncé par la presse italienne, Tebboune devait rencontrer Mario Draghi. Il s’agit du président du Conseil des ministres d’Italie, le temps d’un déjeuner de travail.

En outre, au cours de ce même rendez-vous, on prévoit la signature de plusieurs accords dans divers secteurs d’activité. Que ce soit dans le domaine du tourisme, de la culture. Ou encore des micro-entreprises et de la lutte contre l’évasion fiscale. Au fait, cette visite vise avant tout à solidifier les relations entre les deux pays. Cela, tout en travaillant sur des partenariats à long terme.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes