Tebboune : Vers la réouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc ?

Algérie – Le nouveau président algérien s’est exprimé officiellement sur les relations entre l’Algérie et le Maroc.

Le président algérien fraîchement élu Abdelmadjid Tebboune, s’est exprimé officiellement, ce vendredi 13 décembre; lors de sa première conférence de presse, sur sa stratégie vis à vis des pays voisins et plus précisément, sur les relations « conflictuelles » entre l’Algérie et le Royaume du Maroc.

Questionné par un journaliste sur une éventuelle ré-ouverture des frontières algéro-marocaines, Tebboune a répliqué : « Vous l’avez certainement remarqué durant mes interventions; je suis extrêmement sensible lorsqu’il s’agit de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de notre pays. Je ne pardonne rien, à toute personne qui ose toucher à notre souveraineté. »

Il poursuit en évoquant les relations entre les deux peuples voisins : « En ce qui concerne nos frères marocains, je suis certain qu’ils nous aiment et qu’ils aiment l’Algérie. C’est d’ailleurs réciproque, les algériens aiment les marocains car c’est un peuple aimable. »; a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Certes, il y a eu des éventements qui ont causé la fermeture des frontières. Selon moi, il faut supprimer la principale cause du conflit et tout le reste suivra. »

Un appel du pied à Mohamed 6 ?

En effet, selon plusieurs observateurs, le discours de Abdelmadjid Tebboune vis à vis du Maroc s’est apaisé. Pour rappel, durant sa campagne électorale, il s’était violemment attaqué au pays voisin en le tenant pour responsable des  relations conflictuelles entre les deux pays.

Il avait même exigé « des excuses solennelles de la part du Roi du Maroc; » estimant que ce dernier « devrait d’abord faire son mea-culpa aux algériens, avant de relancer le dialogue ».

https://www.facebook.com/EnnaharTv/videos/769357420215151

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes