AccueilActualitéAlgérie : Tebboune élu président, pas de second tour électoral

Algérie : Tebboune élu président, pas de second tour électoral

Algérie – Comme annoncé plus tôt dans la journée, Abdelmadjid Tebboune a remporté le scrutin électoral dès le premier tour. Il n’y aura donc pas de deuxième tour des élections.

En effet, Abdelmadjid Tebboune a remporté ce vendredi 13 décembre, l’élection présidentielle algérienne et devient ainsi le 8ème président de la République algérienne démocratique et populaire; en succession au président déchu Abdelaziz Bouteflika.

Dans une conférence de presse organisée dans la matinée du vendredi par le président de l’Autorité nationale indépendant des élections, Mohamed Chorfi, l’ex Premier ministre a raflé 58,15% des voix exprimés. Il dépasse de loin ses quatre autres concurrents; à savoir Abdelkader Bengrina (17,38%), Ali Benflis (10,55%), Azzedine Mihoubi (7,26%) et Abdelaziz Belaïd (6,66%).

Pas de second tour électoral

L’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE); a expliqué qu’un second tour du scrutin présidentiel intervient seulement dans la mesure où aucun des cinq candidats en lice pour la présidence n’obtienne plus de 50% des voix. La victoire de Tebboune avec les 58% des suffrages récoltés annule de fait, l’hypothèse d’un second tour électoral.

Il est utile de rappeler que la présidentielle Algérienne du 12 décembre a été marquée par un taux d’abstention très important. À titre indicatif, comparons ce score (39,93% en 2019) avec les élections passées où le taux de participation à celles de 1999 avoisinaient les 60%. Les élections de 2004 ont récolé quant à elles, 58,08% des voix, tandis que celles de 2009 et 2014 avaient récolté respectivement 74,56% et 50,7% des suffrages.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici