Algérie : Tebboune accorde une grâce présidentielle ce 1er novembre

Algérie – Abdelmadjid Tebboune accorde une grâce présidentielle en faveur de certaines catégories de détenus, a l’occasion du 1er novembre. Dzai Daily se charge de vous rapporter les détails dans cette édition.

En effet, à l’occasion du 1er novembre, le Président Abdelmadjid Tebboune a décrété une grâce présidentielle au bénéfice de certaines catégories de détenus en Algérie. Ces mesures reflètent la volonté de l’État algérien de traiter avec clémence et indulgence même les personnes impliquées dans des crimes.

Effectivement, la décision intervient dans le cadre de la célébration du 67ᵉ anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale. Par ailleurs, cette fois-ci la grâce présidentielle devra toucher près de trois mille (3.000) détenus. Et ce, à travers différents établissements d’incarcération dans le pays. C’est ce dont nous informe le quotidien arabophone Echorouk

Dans le détail, les mesures décrétée par le Président de la République portent une grâce totale de la peine. C’est à l’endroit des personnes non condamnées définitivement. Celles à qui il ne reste que douze (12) mois ou moins à purger en prison. 

Grâce présidentielles du 1er novembre 2021 : plus de détails

Selon la même source, la grâce présidentielle porte sur une remise totale de la peine. Et ce, au bénéfice des individus détenus et condamnés définitivement. Ceux à qui il ne reste que six (6) mois ou moins à purger. 

En outre, les mesures portent également une remise partielle de six (6) mois de la peine. Cela au bénéfice des personnes définitivement condamnées. On parle ici des candamnées d’une peine supérieure à six (6) mois et égale ou inférieure à vingt (20) ans.  

Enfin, la remise totale et partielle de la peine est portée à douze (12) mois. Au bénéfice des détenus condamnés définitivement. Ceux dont l’âge est égal ou dépasse soixante-cinq (65) ans. Par ailleurs, la nouvelle grâce présidentielle s’ajoute à celle décrétée le 5 juillet dernier qui a profité à près de 11.896 détenus.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes