Devise Algérie

Algérie : Le taux de change du marché noir converge vers le taux officiel

0
taux de change marché noir algérie
S'abonner :

Devise Algérie – Le fossé séparant le taux de change des principales devises sur le marché noir de change, avec celle officielle établie par la Banque d’Algérie, se resserre graduellement. Cependant, il est encore tôt de tirer des conclusions.

Dans les cotations officielles de la Banque d’Algérie, la devise étasunienne poursuit son ascension devant la monnaie nationale. Les dernières données de la Banque d’Algérie rendues publiques hier, 19 avril; indiquent que 1 Dollar étasunien (1 USD) équivaut à 128,41 Dinars Algériens (DZD). Cette escalade de la monnaie forte américaine face au dinar constitue un record historique.

Selon les chiffres de la même institution bancaire, la monnaie unique européenne, quant à elle, reste stable; puisque 1 Euro (1 EUR) est estimé ce dimanche à 138,90 Dinars Algériens (DZD). Les taux susmentionnés sont valables pour les transactions dans le cadre des opérations commerciales extérieures.

Tandis que du côté du marché noir, qui demeure paralysé par une demande presque nulle; le Dollar étasunien est évalué à 168 Dinars Algériens. Ce taux de change parallèle s’écarte de celui officiel de 30% uniquement; alors qu’un Euro se vend à 185 Dinars Algériens, et n’est séparé de la tarification de la Banque d’Algérie que de 33%. 

Une tendance durable ?

Les observateurs s’attendent à une baisse progressive des cours dans l’informel; à la lumière des répercussions persistantes de l’épidémie du Coronavirus sur les activités liées à l’utilisation de devises fortes, dont principalement les d’affaires; ceux touristique et religieux, et donc la valeur de la monnaie forte devrait s’effondrer sur le marché noir; car la demande continue à se faire rare. 

Concernant le caractère durable ou non de la tendance de conjointement constatée entre les deux tarifications, nombre de spécialistes invite à ne pas se précipiter en matière d’interprétation et de prévision; car seule la fin de la crise sanitaire nous renseignera réellement sur la question.

Il est à rappeler que nombreux sont les algériens qui se posent des questions sur le retard enregistré dans l’activation et la mise en œuvre des bureaux de change. D’autant plus que ces bureaux de vente et d’achat de devises; une fois intervenus sur le marché algérien, contribueront de manière significative à la baisse des taux de change et à leur stabilité.

Article recommandé :  Algérie : Les 50$ milliards du marché noir qui freinent la Bourse d'Alger

Coronavirus et Ramadan 2020 en France : Ce qui va changer cette année

Article précédent

Algérie : Voici pourquoi les seniors Algériens ont une forte immunité face au Coronavirus

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.