Devise Algérie

Algérie/Taux de change : La devise poursuit sa chute sur le marché noir

0
devise marché noir
S'abonner :

Devise Algérie – Face à la pandémie persistante qui a provoqué une stagnation quasi complète des échanges sur le marché noir des devises en Algérie, et en raison d’un déséquilibre de l’équation offre/demande dans cette période particulière, les cours de change dans la sphère informelle continuent de régresser.

Ainsi, 1 euro s’achètait ce samedi à 183 dinars au Square Port-Saïd à Alger, et se vendait à 186 dinars. De fortes indications penchent vers une amplification de la baisse des prix de l’ordre de 3 à 7%, en raison de la paralysie remarquable de diverses grandes activités commerciales; et des restrictions interrompues imposées aux voyages sous la pression de l’impact économique du coronavirus en Algérie et dans le monde, rapporte le quotidien algérien El Bilad

De l’avis des cambistes, le financement du marché connaît à l’heure actuelle une tourmente sans précédent, en termes de supériorité de la vente, c’est-à-dire de l’offre plus que de l’achat, le marché étant désormais marqué par une demande d’achat de la monnaie unique européenne, motivée par l’intention de la stocker jusqu’à l’après-coronavirus.

Selon de nombreuses constatations, le stockage de devises fortes dans de telles circonstances critiques est une méthode utilisée par les cambistes, car la marge bénéficiaire sera garantie en cas de disparition future du Coronavirus.

L’économiste Mustapha Aberkane, professeur d’économie à l’Université d’Oran, a affirmé au journal que les cambistes du marché noir se sont heurtés à des restrictions de voyage, ce qui a entraîné une baisse de la demande sur les devises fortes, indiquant que le marché de la devise connaît l’état de déséquilibre se caractérisant par une offre massive, étant donné que les cambistes ont acheté de grandes quantités de devises fortes pour les revendre, une fois la menace virale évincée, à des prix élevés pour compenser les pertes importantes qu’ils ont subi récemment.

Des prévisions sombres pour l’Euro

Le processus d’achat de la monnaie unique européenne est limité aux pensions des retraités ou des bénéficiaires d’allocations en cette devise, qui sont obligés de débourser leurs économies en euro pour couvrir leurs dépenses quotidiennes pendant la période de confinement.

Les prévisions des économistes algériens concernant le taux de change de l’euro dans les semaines à venir varient entre ceux qui pensent qu’il diminuerait avec la baisse des besoins du pays en importations de médicaments et de fournitures médicales résultant de la propagation du Coronavirus, Covid-19, et ceux qui aillent à l’encontre de cette analyse.

Dans ce contexte, un opérateur économique et membre de l’Association nationale des exportateurs algériens, avec qui s’est entretenu la même source, a avancé que des circonstances difficiles attendent l’euro, dans les semaines à venir, et il s’attend à un recul de plus de 10% contre la hausse du dollar, dont le prix grimpera à environ 15%, en raison de la contraction des relations et du déclin des exportations non pétrolières vers l’Europe.

Il est utile de souligner par là que certains spécialistes et observateurs du marché des devises fortes associent la baisse sensible de la monnaie unique européenne; à la propagation de la pandémie du coronavirus, qui en parallèle a provoqué la hausse de la plupart des taux de change des autres devises fortes.

Taux de change du Dinar Algérien face aux devises étrangères sur le marché noir (Square Port Saïd), aujourd’hui, 10 mai 2020.

DeviseAchatVente
Euro183.00186.00
Dollar US170.00172.00
Dollar Canadien120.00123.00
Livre Sterling212.00214.00
Franc Suisse170.00172.00
Livre Turque28.0029.00
Yuan Chinois19.5021.50
Rial Saoudien41.0043.00
Dirham Emirati43.0045.00
Dinar Tunisien55.5057.50
Dirham Marocain13.0015.00
Article recommandé :  Algérie : Flambée de l'Euro face au Dinar sur le marché noir et officiel

Algériens/Immigration au Canada : Vers la hausse des frais de procédure

Article précédent

Bilan Coronavirus en Algérie : 5723 cas, 502 morts et 2678 guéris

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires