Algérie : Tarawih allégés, sans femmes ni enfants.. Mechnane propose

Algérie – Le président de la Commission ministérielle de la Fatwa, Mohand Idir Mechnane, a fait part de propositions nouvelles concernant la tenue de la prière des Tarawih, pendant le Ramadan 2021. 

En effet, le président de la Commission ministérielle de la Fatwa, Mohand Idir Mechnane, s’est exprimé ce dimanche 07 mars. Le responsable a accordé un entretien au quotidien El Mihwar. Il a fait part lors de cette entrevue de nouvelles propositions. Celles-ci portent sur notamment la tenue des Tarawih pendant le Ramadan 2021 en Algérie.

En fait, le responsable a déclaré, dans une précédente allocution, que la tenue de la prière surérogatoire des Tarawih dépendra de l’évolution de la situation sanitaire en Algérie. Nous en savons un peu plus aujourd’hui. Effectivement, le président de la Commission ministérielle de la Fatwa a dévoilé pendant l’entretien susmentionné, le protocole sanitaire proposé et qui est propre à la tenue des Tarawih pendant le mois sacré de Ramadan 2021.

| Lire aussi : Ramadan 2021 en Algérie : Tenue des Tarawih.. Mechnane s’exprime

Il s’agit alors d’un protocole qui favorise l’allègement de la pratique de ce culte religieux. En effet, Mechnane a informé qu’il est question diminuer le nombre de versets coraniques récités. La durée de chaque prière sera donc plus courte, comparée aux années précédentes. L’imam devra pour cette année se contenter de réciter un seul Hizb (section) du Coran. C’est en tout cas ce qu’indiquent les propos recueillis par le quotidien arabophone. 

Ce n’est pas tout, car il a été question d’autres propositions concernant les personnes ayant le droit d’accomplir ladite prière. Mohand Idir Mechnane a suggéré de limiter Tarawih aux hommes seulement, pendant l’année en cours. Il y aurait donc ni femmes, ni enfants présents dans les mosquées durant ce Ramdan 2021.

| Sujet connexe : Tenue des Tarawih Ramadan 2021 en Algérie : Le ministère de la Santé s’exprime

En sus, il a été précisé que ce protocole sanitaire a été mis en place en coordination avec le Comité scientifique. Il sera appliqué sur tout le territoire algérien, prévient le président de la Commission ministérielle de la Fatwa. Ainsi, avec la situation sanitaire très particulière en Algérie et dans le monde, il est nécessaire, voire indispensable, de faire preuve de vigilance. Ça contribuera à limiter, ou même à stopper la propagation du virulent virus. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé