Algérie – Tanzanie : Belmadi parle du stade avant le déplacement à l’extérieur

Algérie – Dans cet article du 6 juin 2022, Dzair Daily vous rapporte ce qu’a dit Belmadi concernant le stade de la Tanzanie. Apprenez tout, juste ci-après.

À l’arrivée de l’équipe nationale d’Algérie à l’aéroport Houari Boumediene, le sélectionneur Djamel Belmadi s’est exprimé sur le stade de la Tanzanie. En effet, le coach des Verts a été interrogé sur cette rencontre qui aura lieu, ce mercredi 8 juin, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2023). 

C’est sur la pelouse de l’équipe adverse, à Dar es Salaam en Tanzanie que ce match se déroulera. À cet égard, le technicien algérien a affirmé qu’il s’agit d’un « très beau stade » tout en espérant qu’il sera « au complet ». En sus, l’entraîneur de l’EN a indiqué, ensuite, que cette rencontre ne sera pas facile. Avouant qu’ « il n’y a pas de match facile du fait que le football africain a beaucoup avancé tout comme les infrastructures footballestiques ». 

Par ailleurs, le sélectionneur des Fennecs s’est prononcé sur le résultat du dernier match de Slimani et ses coéquipiers face à l’Ouganda. Dans le détail, Belmadi a exprimé sa satisfaction quant au score enregistré par la sélection algérienne. Toutefois, il a déclaré qu’il est plus concentré sur les prochaines rencontres y compris celle face à la Tanzanie. Et ce, dans le but de renforcer la position de l’équipe d’Algérie lors de ces éliminatoires.

Équipe d’Algérie : voici ce qu’a dit Djamel Belmadi sur Raïs M’Bolhi

Interrogé sur le portier algérien, Raïs M’Bolhi en l’occurrence, et d’autres joueurs évoluant au sein de son équipe, Djamel Belmadi a donné quelques éclaircissements. Au fait, il a indiqué que tous les footballeurs de la sélection algérienne ont du talent et qu’ils ont les performances pour jouer. Notamment, au cours des prochaines rencontres. 

Dans le détails, le coach des Fennecs a affirmé : « Le gardien M’Bolhi a beaucoup donné et donne toujours ». Et, « Il n’a pas envie de lâcher ». Puis, il a poursuivi son discours disant que « c’est bon d’avoir des personnes compétitives comme lui ». Mais aussi, « il ya Moustapha Zeghba qu’on lui tire châpeau pourvu qu’il continue ainsi », a-t-il ajouté.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes