Algérie : Suspension de la délivrance des actes de mariages dans plusieurs wilayas

Algérie – Dans le cadre de la lutte contre la récente hausse des cas de contaminations au Coronavirus, plusieurs walis ont instruit les présidents d’APC de suspendre la délivrance des actes de mariages.

La situation est inquiétante. Face aux récents bilans quotidiens dénombrant le nombre de sujets contaminés par le Coronavirus en 24 heures; de sévères mesures ont été prises afin d’endiguer la dissémination de la contagion. En réponse à ce constat, les walis de plusieurs wilayas ont ordonné aux présidents d’APC de suspendre jusqu’à nouvel ordre; la délivrance des actes de mariages en Algérie.

Pour sa part, le président de l’APC de Béni Messous (Alger), a indiqué ce 06 juillet; lors de son passage sur le plateau de la chaîne TV, Echourouk News; avoir reçu l’instruction de suspendre la délivrance des actes de mariage jusqu’à nouvel ordre; via une correspondance envoyée par le wali d’Alger.  

Par ailleurs, d’autres walis ont également prescrit la suspension dudit document. Selon le média électronique, Algérie Eco; les walis d’Adrar et de Biskra, ont instruit les présidents d’APC de leurs wilayas respectives; de suspendre la délivrance de nouveaux actes de mariage.

Coronavirus en Algérie : Renforcement des mesures de préventions sanitaires

En effet, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a annoncé le 29 juin dernier de nouvelles mesures concernant le dispositif de lutte contre le Coronavirus. Ainsi, le confinement sanitaire au niveau de 29 wilayas a été reconduit jusqu’au 13 juillet 2020. Cependant, les services du Premier Ministère ont instruit les walis, les chefs de Daïra et les présidents d’APC; de décider de mesures supplémentaires applicables localement. 

En outre, lorsque la situation sanitaire l’exige; ces derniers doivent procéder au confinement partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs localités; communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination; et d’entamer des visites régulières et permanentes au niveau des centres hospitaliers afin d’examiner la situation exacte dans laquelle se trouvent ces structures. 

Toutefois, la tutelle a réitéré l’interdiction formelle de tout type de rassemblement et de regroupement familial; notamment la célébration de mariages et de circoncision; qui constituent actuellement des facteurs aggravants de la propagation de la pandémie du Covid-19.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes