Automobile

Algérie : La stagnation du marché automobile durera 3 ans ?

0
algérie marché automobile
S'abonner :

Algérie À la lumière de la récente décision relative au gel de l’importation des voitures de moins de 3 ans, des experts estiment que la stagnation du marché automobile durera 3 ans.

À peine la décision de geler l’importation des voitures moins de trois (3) ans prise, beaucoup de questions se posent chez les acteurs du marché automobile. Hamdani Mohamed, consultant en stratégie, dans une déclaration au quotidien généraliste El Bilad ce mercredi 07 octobre, est revenu sur le sujet afin d’éclaircir le flou estimant que le marché automobile en Algérie ne verra le jour qu’en 2023. 

Et pour cause, l’expert a avancé la forte baisse d’immatriculations qu’enregistre le marché automobile européen depuis quelques mois. Visiblement, Hamdani n’en démord pas, la forte baisse de ventes des voitures en Europe est liée à la pandémie de Coronavirus et la crise économique qu’elle a déclenché, insiste-t-il. 

Par ailleurs, le même orateur a révélé que les prix des voitures d’occasions ont augmenté d’ores et déjà de 40% à l’échelle mondiale. Indiquant à cet effet que cette hausse est due aux plans stratégiques de plusieurs gouvernements pour augmenter les ventes dans un marché stagnant. Ainsi, et selon ses dires, cette augmentation des prix n’est qu’un remède à la stagnation connue au cours du premier trimestre. 

Cependant, selon lui, l’Algérie n’a pas opté pour la même stratégie que les autres pays afin de stimuler les demandes. Le gouvernement a gelé l’importation des voitures de moins de trois (03) ans. Chose qui, d’après lui, peut s’avérer choquante pour les personnes souhaitant acheter des voitures à des prix convenables.

Vers la hausse des prix de véhicules suite à la décision du gel de l’importation des voitures de moins de 3 ans ? 

Selon le journal arabophone, les experts et les spécialistes attendent à ce que le prix des voitures montent d’un cran sur le marché national en Algérie après la récente décision annoncée par le ministre de l’Industrie et des mines, Ferhat Aït Ali Braham concernant le gel de l’importation des voitures de moins de trois (3) ans

Le président de l’Association des concessionnaires automobiles, Youcef Nebbache voit les choses sous le même angle. En effet, il prévoit une hausse significative des prix de véhicules. Ainsi, d’après lui, les opérations des achats et ventes des voitures seront rares, ce qui conduira le marché à une stagnation terrible. 

L’inquiétude de Nebbache est double. D’une part, les citoyens refusent de vendre leurs voitures craignant ne pas trouver d’alternative sur le marché d’automobile. D’autre part, la crise actuelle qui frappe le pays de plein fouet reportera la crise des automobiles jusqu’à l’année prochaine. Plus grave encore, l’impossibilité de couvrir la demande sur le marché qui a atteint 400 mille voitures, rapporte la même source.

Article recommandé :  Voyage : Voici le prix probable du passeport Algérien en 2021

Devises en Algérie : Taux de change du Dinar face à l’Euro et au Dollar

Article précédent

Retraités en Algérie : Voici ce que prévoit la Loi de Finance (LF) 2021

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.