AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : Sovac pourrait construire 1.500 voitures de Volkswagen

Algérie : Sovac pourrait construire 1.500 voitures de Volkswagen

Automobile – L’usine de montage privée Sovac Algérie attend l’aval du géant allemand Volkswagen pour procéder à l’assemblage des 1.500 voitures récemment dédouanées. Les deux parties reprendront-elles langue après des mois de rupture ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans les lignes qui suivent. 

Avec des concessionnaires qui peinent à obtenir des agréments et le blocage que connaît le dossier de l’importation de véhicules neufs, il faut compter un laps de temps avant de voir le marché automobile national renaître de ses cendres. Mais les 1.500 voitures Volkswagen, qui sont actuellement en attente d’installation en Algérie et dont Sovac veut s’occuper, pourraient suppléer cette absence et sauver le secteur économique d’une crise rude. 

C’est du moins ce que relate  Sayarat Live. Le média spécialisé mentionne l’information  dans son édition d’hier. Nous la reprenons pour vous ce samedi 25 décembre 2021. Elles ont en effet été débloquées il y a quelques mois et sont mises en suspens dans des entrepôts en attendant un prenant. La raison en est attribuée à la fin du partenariat entre le constructeur automobile allemand et son concessionnaire algérien.

Celui-ci se situe à Relizane, au niveau de la commune de Sidi Khettab. Si ce dernier a formellement manifesté son intention de reprendre pied dans cette relation commerciale, les choses pourraient ne pas aller en sa faveur. Souvenons-nous qu’au mois d’août dernier, Volkswagen, constructeur de voitures allemand, avait fait part de sa décision. Celle de rompre toute relation commerciale avec Sovac Algérie. En plus de Sovac Production. 

Voitures neuves en Algérie : vers une reprise de la coopération entre Sovac et Volkswagen ?

À défaut de poursuivre son partenariat avec Sovac Algérie, le leader du marché de voitures mondial, Volkswagen en l’occurrence, avait donc précisé qu’il était en phase de trouver un canal après-vente. Et ceci, « Afin de servir ses clients algériens. Notamment ceux bénéficiant encore de la garantie du constructeur ». C’est ce qu’avait en outre notifié le constructeur automobile allemand. 

Pour élucider les raisons de cette rupture des relations commerciales, le géant allemand s’était appuyé sur des chiffres et des données factuelles. « Le parc roulant sous garantie à la fin de janvier 2021 est estimé à 97.390 Véhicules. 54.693 sont prévus pour l’année 2022 ». Il s’agit là encore de ce qu’avaient affirmé aussi bien Volkswagen que son concessionnaire algérien Sovac.

Selon le groupe Volkswagen, l’usine d’assemblage de voitures Sovac Algérie et l’ensemble de son réseau ne sont plus aptes à assurer le service de garantie pour les clients SAV.  Le deuxième cité avait, de son côté, indiqué que ses ateliers resteraient actifs pour tous les autres services au profit de ses clients. 

« Toutefois hors garantie et sans la représentation des marques du groupe allemand ». Face à cette situation complexe, la manufacture privée algérienne espère bâtir, à nouveau, une alliance avec Volkswagen. Des discussions sont ainsi en cours entre les deux ex-partenaires. Cela dans l’optique d’obtenir le dénouement rapide du dossier des 1.500 voitures. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes