AccueilÉconomieDigitalAlgérie : Souk El Fellah numérique, application qui baisse les prix en...

Algérie : Souk El Fellah numérique, application qui baisse les prix en supprimant les intermédiaires

Économie – Les marchés en Algérie se caractérisent par un nouveau venu, une application d’un Souk El Fellah numérique avec énormément d’atouts. Dzair Daily vous relate toute l’actualité à ce sujet, dans cette édition du 9 février 2022.

L’Algérie était connue pour les enceintes de Souk El Fellah éparpillées un peu partout dans le pays. Autrement dit, des marchés à l’ancienne, à la portée d’une grande part, si ce n’est la totalité des consommateurs. À présent, la tendance serait le retour des dits marchés, mais en plus moderne. Il s’agit d’un Souk El Fellah numérique disponible en tant qu’application en Algérie. Il s’agit d’une nouveauté, selon ce qu’indique El Bilad.

En effet, l’appellation Souk El Fellah numérique veut tout dire. Le principe serait donc de faire ces achats en ligne, via COOP’TEC. Cette initiative vise à raccourcir le cycle de vente des produits agricoles. Notamment les fruits et les légumes. Ainsi que les viandes. Cela, dans le but de réduire les prix. Mais aussi, de lutter contre les pratiques négatives que subit le secteur. À l’image de la prise de monopole et la spéculation.

De ce fait, l’application propose différents produits à des prix compétitifs. Voir même, inférieurs à ceux des grossistes. Et ce, grâce à la suppression des intermédiaires. Ce nouveau marché serait donc un atout autant pour les consommateurs mais aussi au profit des agriculteurs. De plus, cela s’avère un moyen pour les encourager à améliorer et renforcer la productivité.

Souk El Fellah numérique en Algérie : les avantages pour le marché agricole

Dans le détail, c’est le professeur en sciences agronomiques à l’université de Toulouse qui est à la tête de cette initiative, Lotfi Ghernaout. Son projet consiste ainsi à instaurer un marché, Souk El Fellah. Cependant, la particularité serait le caractère technologique et la touche moderne apportés à cette notion.

D’autre part, le professeur a révélé que ce nouveau marché offrirait près de cent (100) postes d’emploi. Aussi, la même source a souligné deux (02) types de paiement. Une fois la commande établie, l’acheteur peut soit payer en ligne. Ou alors, effectuer le paiement lors de la réception de sa commande. C’est-à-dire, lors de la livraison (en espèce).

Par ailleurs, cette procédure ne fait que renforcer la décision du ministère de Commerce. Le Souk El Fellah numérique présente donc le moyen qui permet de concrétiser le processus de la vente limitée entre l’agriculteur et l’acheteur directement. Par conséquent, la valeur ajoutée serait au profit du secteur de l’agriculture.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes