Algérie : le sosie vocal du commentateur sportif Hafid Derradji dévoile son résultat au BEM

People – Le sosie vocal qui se rapproche du commentateur Hafid Derradji, dévoile son résultat de l’épreuve du BEM après l’avoir passé à 28 ans en Algérie. Les curieux, ne bougez pas ! Nous vous dévoilerons tout, dans notre édition du lundi 27 juin 2022.

En effet, les résultats du Brevet d’enseignement moyen (BEM) de cette année sont dévoilés. Depuis ce dimanche 26 juin, les candidats de fin du palier moyen peuvent connaître le verdict final de leur examen de passage au cycle secondaire. À Mostaganem, le sosie vocal du commentateur sportif très connu en Algérie, Hafid Derradji, a dévoilé son résultat au BEM.

Effectivement, du haut de ses 28 ans, l’Algérien Boudjemaa Boumediene, a décidé de franchir un pas pour assurer un meilleur avenir. Celui qui ressemble vocalement à Hafid Derradji a pris son courage à deux mains pour passer l’épreuve du BEM cette année. Et ce, dans l’optique de réaliser ses rêves.

Par ailleurs, alors que tous les regards se sont tournés vers lui, ce commentateur sportif a surpris ses admirateurs. Il a en fait dévoilé le résultat de son examen final. Le jeune Boudjemaa pourra probablement faire des déçus. Néanmoins, nous apprenons qu’il n’a finalement pas eu son diplôme de BEM. Il s’agit de ce que rapporte le média spécialisé, ET Djazairi.

Résultat du BEM – 2022 : un rêve loin d’être atteint pour le sosie de Derradji

En effet, le jeune Mostaganémois a pris la décision de reprendre ses études, en grande partie, grâce à son idole. Ce dernier a souhaité l’encourager à retourner sur les bancs de l’école. Après sa rencontre avec Hafid Derradji en 2021, Boudjemaa a donc eu un déclic.

Le commentateur sportif de la chaîne qatarie beIN Sports s’est en effet engagé à lui apporter un soutien. Cela, en l’intégrant au sein de l’équipe de l’Établissement public de Télévision (EPTV). Cependant, et en redoublant d’effort en vue de décrocher son diplôme, le jeune Boudjemaa Boumediene n’accédera pas au cycle secondaire la rentrée prochaine.

Mais comme on dit toujours, il n’existe pas un âge précis pour continuer ses études. Le parfait exemple est celui de ce jeune algérien de 28 ans qui s’est dirigé vers le centre d’examen pour passer son BEM. Nous espérons qu’il sera parmi les admis l’année prochaine !

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes