AccueilÉconomieÉnergieAlgérie : Sonatrach signe des contrats pour augmenter sa production de gaz...

Algérie : Sonatrach signe des contrats pour augmenter sa production de gaz et de pétrole

Énergie – La compagnie nationale des hydrocarbures, Sonatrach, a signé, jeudi dernier, en Algérie, de nouveaux contrats pour augmenter sa production de gaz et de pétrole. Dzair Daily vous livre tous les détails relatifs à ce sujet dans la suite de cette édition.

À la lumière du manque d’approvisionnement d’énergie dans le monde, l’Algérie s’engage via sa société nationale, Sonatrach, à augmenter son niveau de production de gaz et de pétrole. Le susdit groupe pétro-gazier a ainsi confié au Groupement GPGT (PETROFAC & la filiale GCB) la réalisation des unités de séparation et décarbonatation au sein du territoire algérien.

Une décision qui s’inscrit dans le cadre du développement des champs gaziers de Tinrhert-Alrar. Le développement des gisements de gaz situés sur le plateau sud de Tinrhert permettra alors un apport de production de 10 millions de mètres cubes par jour de gaz en synergie avec l’usine Alrar pour le maintien de production nominale à 25 millions mètres cubes par jours.

C’est en tout cas ce qui ressort du communiqué publié par le groupe pétrolier algérien sur sa page Facebook. Par ailleurs, le montant globale de ce projet s’estime à 300 millions de dollars, soit l’équivalent à 42,7 milliards de dinars algériens.

Cela pour un délai de réalisation de 36 mois, selon le même communiqué. De plus, Sonatrach annonce avoir confié à sa filiale, la société algérienne de réalisation de projets industriels « SARPI », des travaux de réalisation en EPC du projet de station de pompes multiphasiques à Rhourde Chegga- Hassi Messaoud.

sonatrach algérie gaz pétrole sonatrach algérie gaz pétrole

Sonatrach octroit un nouveau contrat à PETROFAC 

En outre, l’Institut algérien du pétrole de Sonatrach (IAP) et PETROFAC ont procédé à la signature d’un mémorandum d’entente. Celui-ci prévoit l’assistance technique et pédagogique de PETROFAC à l’IAP. Soit, notamment en matière d’exercice sur feux réels, la formation et la gestion des connaissances dans le domaine de la gestion des projets.

En plus de la conduite des opérations et la maintenance. Ce mémorandum tend également à mettre à disposition de l’IAP une bibliothèque d’apprentissage en ligne, apprend-on par le biais du même document.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes