30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
lundi, 15 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Sonatrach signe un contrat de 500 millions de dollars avec...

Algérie : Sonatrach signe un contrat de 500 millions de dollars avec la société Chinoise CNTIC/LPEC

Publié le

- Publicité -

Algérie – La Sonatrach vient de signer un contrat de 500 millions de dollars avec la société chinoise CNTIC/LPEC. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cet article du 20 mai 2022.

L’entreprise pétrolière et gazière Sonatrach et la société chinoise viennent de signer un contrat en Algérie. Ce contrat consiste en un projet de réalisation d’un complexe de production d’un additif pour la fabrication d’essence sans plomb, le Methyl Tert-Butyl Ether (MTBE). Ce projet nécessitera un investissement de 76 milliards de dinars, soit environ 500 millions de dollars.

Le financement de ce projet sera partagé entre la Sonatrach, à hauteur de 30% sur ses fonds propres. Et la BNA pour les 70% restants. Les deux organismes ont d’ailleurs signé une convention pour ce financement. Il est prévu que ce complexe de production soit réalisé au niveau de la zone industrielle d’Arzew. Il entrera en production en 2025, et pourra générer 200.000 tonnes par an.

- Publicité -

Par ailleurs, la Sonatrach a indiqué dans un communiqué que la mise en œuvre de ce projet permettra de mettre fin aux importations de cet additif. Qui pour rappel coûte 1.100 dollars la tonne. La facture d’importation de ce produit pour l’année 2021 a été évaluée à 170 millions de dollars. La production locale permettra donc de supprimer cette facture. Et d’exporter l’excédent  via le port de la raffinerie d’Arzew.

Complexe de production de MTBE à Arzew : un projet à 76 milliards de dinars

En outre, cette usine permettra de mettre à profit le méthanol du complexe pétrochimique Méthanol d’Arzew. Qu’on pourra utiliser comme charge dans la production du MTBE. Ceci induira le développement du patrimoine pétrochimique de l’entreprise et de ses compétences dans le secteur. C’est ce que rapporte Algérie Eco.

Il faut savoir que ce projet entre dans le cadre du programme de développement de la pétrochimie que la Sonatrach a inscrit dans ses plans d’investissements à moyen terme. Il permettra dans un premier temps de créer 3.500 postes d’emploi lors de sa construction. Puis 200 postes lors de son entrée en activité.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -