15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieÉnergieAlgérie : Sonatrach lance l'exploitation d'un nouveau gisement de pétrole

Algérie : Sonatrach lance l’exploitation d’un nouveau gisement de pétrole

Publié le

- Publicité -

Algérie – La société publique en charge des hydrocarbures, Sonatrach, a annoncé l’entrée en production du pétrole brut du champ de Hassi Bir Rekaiz en coopération avec son partenaire thaïlandais. On vous en dit plus dans la suite de ce numéro du 1 juin 2022.

En effet, la Société publique en charge des hydrocarbures en Algérie, Sonatrach, et son partenaire, la Société publique thaïlandaise pour l’exploration et la production de pétrole (PTTEP) annoncent, ce dimanche à 00 h 15, le début des premières expéditions de pétrole brut à partir du périmètre contractuel de Hassi Bir Rekaiz. C’est ce que rapporte le groupe pétrolier et gazier dans un communiqué publié sur sa page Facebook. 

Dans le détail, ce nouveau gisement de pétrole est situé dans le bassin de Berkine. Et il est exploité dans le cadre d’un contrat d’exploration et de production. Ce dernier a été donc conclu entre les deux entreprises le 17 janvier 2010, précise Sonatrach dans le même texte. Le plan de développement du projet prévoit, durant la première phase, l’entrée en production de deux découvertes.

- Publicité -

Il s’agit de Bougoufa et de Rhourd Ez Zita. Et cela via le raccordement de dix-sept (17) puits à huile aux installations de traitement existantes au niveau de la région de Rhourde El Baguel. Le niveau de production attendu durant cette phase de développement est de l’ordre de 13.000 barils par jour. 

Algérie : Sonatrach signe un nouveau partenariat  

En outre, une seconde phase de développement concernant huit (8) autres gisements découverts dans le périmètre contractuel sera réalisée. Cette étape permettra ainsi d’atteindre un niveau de production de l’ordre de 60.000 barils par jour. Il s’agit là encore de ce qu’indique le groupe pétrolier et gazier dans son communiqué. 

- Publicité -

Il sied de souligner par ailleurs que le PDG du groupe Sonatrach a procédé, le 26 mai dernier, à la signature d’un mémorandum d’entente avec le groupe italien Eni. Ce dernier vise à l’accélération du développement des champs gaziers découverts en Algérie. Ainsi qu’à la réduction de l’empreinte carbone à travers l’exploitation de l’hydrogène vert, rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

La cérémonie de signature s’est déroulée dans la capitale italienne, Rome. Et cela avec la présence du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et du Premier ministre italien. Et ce, dans le cadre de la visite d’État que le premier responsable du pays a menée dernièrement en Italie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -