Énergie

Sonatrach/ExxonMobil : L’Algérie attire un major du gaz et du pétrole

0
Sonatrach ExxonMobil
S'abonner :

Algérie – Le maintien de la fameuse règle 49/51 ne dissuade nullement les majors de s’impliquer en Algérie. Notre pays réussit donc à attirer vers lui les plus grandes sociétés gazières et pétrolières dans monde; pour signer des accords de partenariat avec Sonatrach.

L’Algérie a été contrainte d’assouplir sa loi pour relancer le secteur de l’exportation un peu délaissé ces dernières années par les majors pétroliers. C’est d’ailleurs dans ce sens qu’une nouvelle loi sur les hydrocarbures a été mise en place; et adoptée pour rappel, à la majorité par les députés de l’APN, le 14 novembre dernier.

Ainsi, ce nouveau texte est en train de porter ses fruits, en permettant à Sonatrach de signer en début de semaine, un mémorandum d’entente avec la compagnie ExxonMobil; après que cela a été fait avec l’autre géant pétrolier américain Chevron, l’imposante compagnie russe Zarubezhneft et le pas moins grand Türkiye Anonim Ortakliôi Petrolleri; turque comme son nom l’indique.

La législation nouvellement adoptée, souligne le journal électronique spécialisé dans l’actualité financière africaine, a sauvegardé « la règle 51/49 et le monopole de Sonatrach sur l’activité de transport par canalisation »; par contre elle a porté « la pression fiscale supportée par Sonatrach et ses partenaires » de « 85% à 60-65% »; en la réduisant ainsi « de plus de 20% ».  Cependant, le maintien de la fameuse loi 49/51 n’empêche en rien le partenariat des majors avec Sonatrach; qui reste la première dans son domaine sur le continent africain

Mémorandum d’Entente Sonatrach/ExxonMobil

En effet, « Sonatrach et ExxonMobil ont signé un Mémorandum d’Entente (MoU); pour engager des discussions conjointes sur les opportunités potentielles d’exploration et de développement en Algérie »; a indiqué le 20 avril dernier un communiqué de la compagnie nationale gazière et pétrolière, Sonatrach.

En effet, le document officiel, rendu public, par la Société nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation et la commercialisation des hydrocarbures (Sonatrach); précise que « le Mémorandum d’Entente montre l’intérêt des parties à évaluer les options de collaboration à la suite de la récente promulgation de la nouvelle loi algérienne sur les hydrocarbures ».

La même source souligne notamment et avec appui que « ce mémorandum d’entente » signé avec la compagnie ExxonMobil; société pétrolière et gazière américaine actuellement dirigée par l’homme d’affaires Darren Woods; « confirme le dynamisme retrouvé du domaine gazier algérien; dans le cadre des nouvelles dispositions attractives introduites par la loi sur les activités hydrocarbures ».

Article recommandé :  Algérie : Une économiste prédit le baril de pétrole au prix de 10 dollars !

Algérie : Liberté de la presse, lutte anti-Coronavirus.. Le porte-parole de la Présidence s’exprime

Article précédent

Coronavirus : Ces chercheurs Algériens installés aux USA qui veulent aider l’Algérie

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires