AccueilÉconomieÉnergieAlgérie : Sonatrach consacre la somme faramineuse de 40 milliards de dollars...

Algérie : Sonatrach consacre la somme faramineuse de 40 milliards de dollars à cet effet

Algérie – L’entreprise pétro-gazière Sonatrach a consacré une somme faramineuse de 40 milliards de dollars pour une raison bien particulière. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans les lignes qui suivent. 

En vue d’atteindre les objectifs prévus en Algérie, le groupe pétro-gazier algérien Sonatrach a consacré une somme de 40 milliards. En effet, Rachid Zerdani, vice-président chargé de la Stratégie de la Planification et de l’Economie a parlé davantage de cette mesure, lors de son passage sur la Chaîne 3.

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 28 septembre 2022. Tout d’abord, on notera que le susdit budget a été consacré pour de nouveaux projets d’exploration et de développement des gisements. En sus de l’optimisation de la production, a indiqué le responsable susmentionné. 

Pour ce faire, le géant pétrolier a établi une feuille de route qui constitue un pont entre la stratégie fixée au préalable et son exécution. Par ailleurs, l’invitée de la Chaîne 3 a fait savoir que le groupe prévoit de hausser la production de l’or noir.

De ce fait, le niveau de production sera de 8 à 10 milliards de m3 en 2023, précise le cadre de la Sonatrach. Sachant qu’il était à 4 milliards de m3 en 2022. En effet, cette décision survient après la découverte de nouveaux gisements de pétrole en Algérie. 

Sonatrach envisage d’augmenter le volume de production à l’échelle nationale et internationale

Dans le même sillage, Rachid Zerdani a fait état du niveau de consommation nationale de gaz. À en croire les propos du responsable, la consommation du gaz naturel a connu une augmentation significative. On précisera qu’elle est entre 45 et 50 milliards de m3 par an. D’ailleurs, le taux d’augmentation avoisine les 5 % annuellement. 

En tout cas, il s’agit des révélations de l’invité de la Radio algérienne, rapportées par le site Algérie éco. En fait, Zerdani a assuré que ladite augmentation est déjà prévue dans les programmes du groupe. Afin d’accompagner ce niveau de consommation et répondre de manière efficace aux besoins des consommateurs, l’entreprise envisage de hausser la production gazière. 

Non pas seulement à l’échelle nationale, mais également à l’échelle internationale. D’autant plus que la demande européenne sur le gaz algérien a flambé. Et ce, depuis le début de la crise russo-ukrainienne. Dans le détail, on rappellera que Sonatrach couvrirait le quart des besoins d’Europe en matière de gaz, d’ici quatre ans.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes