AccueilGuide VoyagesAlgérie : La situation sanitaire en France retarde la reprise des vols...

Algérie : La situation sanitaire en France retarde la reprise des vols ?

Algérie –  Frontières fermées, suspension des vols pendant des mois..le secteur de l’aéronautique a vu son activité chuter et la situation risque de durer encore. Selon un virologue, la reprise des vols entre l’Algérie et la France mettra en péril tous les efforts déployés en sept mois. Une telle conclusion ne laisse poser qu’une seule question, la situation sanitaire en France retarde-t-elle la reprise des vols en Algérie ? 

Avec plus de 20 mille (20.000) cas quotidiens ces derniers jours, la situation sanitaire en France alimente l’inquiétude dans ce pays. Mais à ce qu’il parait, et selon les dires d’un spécialiste, la crise sanitaire liée au Coronavirus qui empêche la reprise des vols, et met à l’arrêt presque toutes les activités aériennes pendant plus de sept (07) mois devrait également inquiéter l’Algérie si cette dernière décide d’ouvrir ses frontières avec l’Hexagone. 

En effet, le virologue à la faculté Claude Bernard de médecine à Lyon (France), Yahia Mekki lors de son entretien accordé au site spécialisé Djalia DZ ce jeudi 22 octobre, estime que la décision de garder les frontières algériennes fermées a protégé le pays. Pour se justifier, l’expert, comme tous les spécialistes qui s’opposent fermement à la reprise des vols, a avancé l’exemple des pays européennes, notamment la France. Pour lui, dès l’ouverture de leur portes, ils ont vu ledit virus mortel s’accroître rapidement sur leur sol regrettant ainsi cette décision. 

Selon lui, la France est devenue « un champion » en matière de la contagion, et infecter les autres. Soulignant à cet effet un autre point qui supporte son idée initiale. Les pays du Maghreb voisins à savoir le Maroc et la Tunisie confrontent des hausses importantes des cas positifs. Pour lui, cette recrudescence est due majoritairement à l’ouverture de leur ciel.  

Ainsi, et si l’on se fie aux dires du docteur Mekki, l’ouverture des frontières impliquant d’une manière automatique la reprise des vols avec la France serait synonyme de représenter tout le pays au risque de la contagion. C’est donc ouvrir nos portes et laisser le nouveau Coronavirus hanter nos maisons et décupler ses forces, et frapper tout fort. Ces conclusions laissent comprendre une chose, la situation sanitaire en France retarde la reprise des vols en Algérie. 

 La reprise des vols dépend de la conjoncture sanitaire

Le même spécialiste n’a pas omis de s’exprimer sur la deuxième vague qui frappe le monde de plein fouet. À cet égard, il a révélé que le prochain pic d’infection aura lieu peut être le mois prochain, soit novembre. Par la suite, après avoir passé le pic épidémique, le monde va connaitre une version affaiblie du virus vers le mois de décembre et la situation sanitaire en France s’améliorera. Cela va sans dire que cette amélioration sera opportune à la reprise des vols

Dans le même sillage, l’expert en virologie a indiqué que la communauté algérienne à l’étranger comprennent la situation et le risque de la contagion en France. Un risque qui peut, d’après toujours ce qu’a confié le spécialiste au site arabophone, mettre l’Algérie en danger si elle reprend, dans le temps présent, ses vols internationaux avec l’Hexagone.   

Pour rappel, le membre du Comité scientifique, Dr. Mohamed Bekkat Berkani voit les choses sous le même angle que Mekki. Pour eux deux (02), le maintien de la fermeture des frontières a épargné à l’Algérie de la propagation d’une seconde vague de Coronavirus. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes