AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie : le siège de la wilaya d’Annaba incendié (vidéo)

Algérie : le siège de la wilaya d’Annaba incendié (vidéo)

Algérie – Deux bureaux du siège de la wilaya d’Annaba en feu, à la suite d’un immense incendie qui s’est déclenché ce jeudi 08 juillet 2021 à 04h30 du matin.

En effet, les habitants de la wilaya d’Annaba ont eu droit à un réveil assez mouvementé, deux bureaux du siège du wali ont pris feu, à la suite du déclenchement d’un grand incendie avant quelques minutes de la prière d’El Fadjr, ce jeudi 08 juillet 2021 en Algérie, rapporte La Patrie News.

Dans le détail, à travers un communiqué publié par la cellule de communication du cabinet, il a été annoncé qu’un incendie a eu lieu au siège de la wilaya. L’incident a touché deux bureaux du cabinet engendrant des pertes matérielles. Sans pour autant occasionner des pertes humaines.

En outre, après près d’une heure de sa déclaration, le sinistre a finalement été maîtrisé et éteint par les éléments de Protection civile. En sus, l’organisme public a pu reprendre du service sans que son fonctionnement normal soit affecté par les circonstances. Une enquête sera notamment menée par les services de police pour identifier les causes de cet incendie.

Algérie : les feux de forêts de Khenchela inquiètent les citoyens

C’est vrai que l’Est algérien a enregistré des sinistres importants durant cette dernière semaine. En dehors de cet incendie au cabinet du wali d’Annaba, un autre s’est déclenché à Khenchela. Ce dernier qui se trouve être non seulement plus grand, mais dont les dégâts sont nettement plus considérables.

Dans le détail, les Aurès sont en flammes depuis de nombreux jours. La propagation du feu était tellement intense; que même après de fortes pluies qui se sont abattues sur la région, la fumée au-dessus des forêts reste toujours visible. Il s’agit d’un vrai drame qui vient impacter ce capital économique, mais surtout écologique de l’Algérie.

De ce fait, les services de Gendarmerie ont décidé de mener une enquête. Et ce, dans le but de définir les vraies raisons de cet incident. Par conséquent, trois (03) personnes ont déjà été incarcérées. Ces individus dont l’âge varie entre 18 et 55 ans sont susceptibles d’être impliqués dans ce crime d’écocide.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes