AccueilGuide VoyagesAlgérie : session d’information pour poursuivre les études au Canada

Algérie : session d’information pour poursuivre les études au Canada

Algérie – Vous êtes des étudiants et vous venez d’arriver au Canada ? Soyez au rendez-vous pour la prochaine session d’information. Retrouvez plus de détails, ce 11 décembre 2021.

Dans l’optique d’informer et d’orienter les jeunes étudiants algériens partis au Canada, l’Algérie organisera une session. Ce sera par le biais du Consulat Général d’Algérie à Montréal. Ainsi, cet événement placera une attention particulière aux étudiants fraîchement arrivés. C’est selon le communiqué de l’autorité sur Facebook.

Dans le détail, ladite session d’orientation se tiendra le dimanche, à savoir le 26 décembre 2021. Ce sera de 9 h à 13h au 3415, St-Urbain. C’est-à-dire à l’adresse du Consulat général d’Algérie à Montréal. Afin de répondre à toutes les questions des étudiants, des représentants de l’instance prendront la parole. 

Mais également, des étudiants déjà inscrits dans des universités canadiennes. Cela, afin de contribuer avec leur expérience. On note également la présence d’intervenants communautaires de plusieurs domaines. Seulement, une inscription est nécessaire pour participer. Car, les places sont limitées. Alors, il suffit d’envoyer un courriel à l’adresse suivante : consalgmtl@consulatdz.ca.

Canada : 70.500 nouveaux immigrants en 2022 au Québec

Retardé par la pandémie de la Covid-19, le Québec compte, à présent, accueillir 70.500 nouveaux immigrants en 2022. Cela, dans le but de rattraper l’ajournement du à la propagation du virus. De ce fait, on accordera l’accès aux 18.000 personnes qui attendent depuis 2020. De plus, la province francophone prévoit de recevoir 52.500 nouveaux immigrants en 2022. 

D’ailleurs, cette initiative s’inscrit dans le projet du Premier ministre du Québec. Celui-ci ambitionne d’augmenter la part de l’immigration économique. Ce qui est tout à l’avantage des entreprises québécoises. Ainsi, parmi les arrivants en 2022, on note 65 % d’immigrants économiques. Ce taux s’est élevé à 6 % par rapport à 2021. d’après Le Devoir.

Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, les nouveaux immigrants sont très attendus. Notons que le vice-président de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes pour le Québec a mis un point en exergue. Il appelle donc à refuser des ventes et des contrats et repousser des projets d’affaires des PME jusqu’à leur arrivée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes