Algérie : Un scientifique Algérien prédit la fin du Coronavirus à cette date

Algérie – Selon une étude établie par des experts et basée sur les données des bilans quotidiens relevant de l’évolution de la situation épidémique dans le pays, un scientifique Algérien, très optimiste, prévoit la fin du Coronavirus en Algérie, à 99% en mai 2020.

En effet, des scientifiques se sont appuyés sur l’ensemble des statistiques officiellement déclarées de l’évolution de la pandémie du Coronavirus; pour élaborer leurs prévisions. Ainsi prenant en compte le nombre de cas de contamination et de décès à travers 131 pays dans le monde, dont l’Algérie; l’étude a déterminé une date approximative de la fin de l’épidémie en Algérie, soit vers le 25 mai.

Selon l’information rapportée par le média arabophone Echorouk, Youcef Mahlou, enseignant-chercheur à l’université Britannique de Birmingham, a indiqué que l’épidémie du Coronavirus en Algérie, prendrait fin à 97% le 13 mai 2020 et s’estomperait à 99% le 25 du même mois.

S’agissant de l’éradication totale, certains scientifiques ont estimé, d’après leur étude, que la contagion disparaîtrait définitivement de l’Algérie à partir du 1er juillet 2020; date plus crédible selon eux, a expliqué notre source. Soulignons que l’étude en question s’est basée sur les données nationales, recueillies depuis l’apparition du virus en Algérie jusqu’au 20 avril dernier.

Dé-confinement, bon ou mauvais choix ?

Il est utile de préciser  que cette étude n’a pas pris en compte la récente décision concernant la reprise progressive des activités sociétales et économiques; inscrites dans le cadre de l’atténuation des dispositifs de confinement, permettant également à l’économie nationale de reprendre son souffle après avoir été sévèrement impactée par la crise sanitaire.

Par ailleurs, de nombreux spécialistes ont alerté les gouvernements et les populations d’un risque de récidive. Une seconde vague, encore plus intense que l’actuelle, pourrait en effet voir le jour. Néanmoins, aucun détail n’est connu à ce propos; ni la date de déclenchement; ni le nombre de décès possibles.

Alors que la semaine dernière, l’approche du mois sacré de Ramadan; habituellement animé par un afflux de personnes et de célébrations religieuses; laissait percevoir une lueur d’espoir au sein de la communauté algérienne, pour un éventuel dé-confinement après le 29 avril; voilà que le 27 avril, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad; a annoncé la prolongation des mesures de confinement sanitaire pour une durée supplémentaire de 15 jours, à compter du 29 avril jusqu’au 14 mai 2020.

Appel à la temporisation et à la prudence

La récente déclaration en date du 26 avril, du ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid; montrait son optimisme quant aux chiffres des derniers jours, qui affichent une tendance générale à la stabilisation du nombre des nouveaux cas et à la baisse de celui des décès. Cela dit, la décision du dé-confinement en Algérie « évoluera en fonction de la situation », et qu’il était nécessaire d’y aller doucement, a-t-il réaffirmé.

Insistant sur la prudence et la vigilance, le premier responsable de la Santé, a vivement invité les citoyens à maintenir le respect des mesures de prévention; telles que le port des masques et la distanciation sociale, ainsi que les autres mesures recommandées, car, a-t-il prévenu; « cette épidémie a montré qu’elle pouvait rebondir et défier à nouveau n’importe quel système de santé ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes