AccueilÉconomieÉnergieL’Algérie sauve le complexe sidérurgique d’El Hadjar grâce à un accord avec...

L’Algérie sauve le complexe sidérurgique d’El Hadjar grâce à un accord avec les Russes

Algérie – Après un déficit financier qui a bloqué l’activité du complexe sidérurgique d’El Hadjar, un accord avec les Russes a sauvé le symbole de l’industrie sidérurgique algérienne. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans les lignes qui suivent. 

Grâce à un accord conclu avec les Russes, le nerf de l’industrie lourde en Algérie, le complexe d’El Hadjar, a reçu une cargaison de coke ce samedi. Et ce, pour approvisionner le complexe après les déficits qu’il a connus dernièrement. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 26 septembre 2022. 

En fait, cette opération s’inscrit dans le cadre d’un accord entre le complexe Sider El Hadjar et un fournisseur russe. Dans le détail, il s’agit du fournisseur Black Rabbit DMCC. On notera que l’opération était menée sous l’égide du groupe algérien Imital. En effet, ledit accord stipule l’approvisionnement de l’usine par cette matière première indispensable au fonctionnement du haut fourneau.

À cet effet, un navire chargé de 34.000 tonnes de coke a accosté ce samedi au port d’Annaba. En fait, il s’agit de ce qui a été indiqué dans le communiqué du complexe. Selon la même source, une deuxième cargaison de coke estimée à 26.000 tonnes sera reçue dans les prochaines heures. À vrai dire, cette alliance constitue un tournant important qui permettra à l’institution de surmonter les entraves qu’elle a traversées.

La cargaison de coke a été acquise à des prix compétitifs

Dans le même sillage, le directeur des relations publiques du groupe, Hichem Bammoune a donné plus de détails sur l’opération. À en croire les révélations d’Hichem Bammoune, la cargaison de coke reçue a été acquise à un prix compétitif. Soit 600 dollars la tonne. 

Sachant que les prix de cette matière première ont flambé sur le marché mondial et ont dépassé la barre des 840 dollars la tonne, surtout après le déclenchement de la guerre russo-ukrainienne. Par ailleurs, le responsable susmentionné a affirmé que l’obtention de la cargaison en temps record a permis au groupe de reprendre ses activités après une période de stagnation, a rapporté l’APS.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes