Algérie : Sans ouverture des frontières de la France, pas de visas d’études

Algérie – Il n’y aura de délivrance de visas d’études, sans ouverture des frontières Franco-Algériennes, explique le consulat général de France en Algérie.

Face à la persistance des étudiants Algériens, réclamant une réponse favorable auprès du consulat général de France, concernant la délivrance de visas d’études, l’institution diplomatique sort de son silence, et s’explique par un post sur sa page officielle Facebook, que la délivrance de visas dépendra de l’ouverture des frontières Franco-Algériennes. 

A cet effet, le consulat général de France, apaise l’inquiétude des étudiants Algériens; en leur indiquant que les prestataires de visas VFS Global ainsi que TLSContact, ont repris leurs services. Par conséquent, toute demande déposée est réceptionnée par lesdits établissements, afin de les préparer pour le moment opportun, coïncidant avec l’ouverture des frontières. 

Ainsi, l’institution diplomatique française a rappelé, que les conditions actuelles ne permettent pas, de délivrer dans l’immédiat; des visas d’études de long séjour. Et par cette déclaration elle visait, le maintien de la suspension des frontières Schengen entre la France et l’Algérie. Une situation troublante, qui impose l’adoption d’une totale résilience. 

Par ailleurs, le consulat incite les étudiants Algériens, à confier leur demande aux établissements concernés; une fois avoir complété leur dossier de visa de long séjour pour études.

VFS Global revoit les modalités d’attribution de visas 

Effectivement, le prestataire de visas de France a indiqué, le 20 juillet passé, la mise en place d’une nouvelle condition à caractère financier; dont les demandeurs de visas devront se soumettre. Cette dernière concerne une sensible hausse des frais de services; imposés par VFS Global, et qui est estimé à 4800 dinars. 

Cette nouvelle modalité est entrée en vigueur, mardi dernier, 21 juillet 2020 dernier. Une exigence qui concerne notamment ceux et celles ayant déjà payé la somme imposée lors de leur prise de rendez-vous. A cet égard, l’établissement les a invité à s’acquitter de la différence; une fois la déposition du dossier effectuée. 

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes