Algérie : « Des salaires de 500 millions chez la FAF », selon Reda Matem

Algérie – L’ancien international algérien, Reda Matem s’est exprimé hier sur les salaires de certains membres de la FAF qui avoisineraient apparemment les 500 millions de centimes. On vous en dit plus, juste ci-dessous. 

En effet, l’ancien milieu de terrain de l’Équipe d’Algérie s’est manifesté récemment. Cela, lors de son invitation à une émission télévisée diffusée, ce samedi, sur la chaîne Ennahar Tv. Il a donc été question dans ce programme d’aborder plusieurs sujets relatifs à la Fédération algérienne de football. Parmi eux, les salaires très généreux que perçoivent les membres de la FAF en Algérie

Pour les intéressés, Dzair Daily vous livre, ce dimanche 17 octobre 2021, plus de détails à cet égard. En fait, c’est l’animateur de l’émission, à savoir Hakim Belkirous qui a aiguillé la conversation sur certains faits en relation avec les responsables de l’association sportive algérienne. Il a donc révélé qu’il y aurait de potentielles tensions entre le président de la FAF, Charaf-Eddine Amara et des membres du Bureau Fédéral.

Il évoque également le fait que le président de la fédération n’est pas assez transparent sur ses activités. Ce n’est pas tout ! En effet, le journaliste conclut ses propos en déclarant que la Fédération algérienne de football n’est pas en adéquation avec les succès de l’Équipe nationale. Ce à quoi a répondu Reda Matem par l’affirmatif. 

Reda Matem fait des révélations surprenantes sur la FAF

Effectivement, le Milieu offensif quinquagénaire était complètement d’accord avec les propos du présentateur Tv. Il a même révélé que la composition actuelle du bureau fédéral n’était pas adéquate. Il ajoute aussi que les membres de la FAF ont touché une prime qui équivaudrait 500 millions de centimes par personne.

Et ce, après la victoire des Verts en Coupe d’Afrique des nations en 2019, affirme l’ancien international algérienCe qui n’était pas compréhensible selon ce dernier. Et pour cause, c’est les joueurs de l’Équipe d’Algérie qui ont décroché le titre de champion d’Afrique. Et non les responsables de la fédération, explique le même intervenant.

Ce dernier ajoute encore que, selon lui, il n’est pas normal qu’un manageur à la FAF touche près de 75 millions de centimes par mois. Un montant qui dépasse la raison, toujours d’après le même locuteur. Pour les curieux, on vous laisse, ci-dessous, la vidéo qui illustre les propos en question de Reda Matem.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes