AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : Le salaire et la retraite des ministres et députés dévoilés...

Algérie : Le salaire et la retraite des ministres et députés dévoilés par Benzaim

Algérie – Le sénateur FLN, Abdelouahab Benzaim, a révélé le salaire et la retraite que perçoivent les ministres et les députés algériens. 

Combien gagne les ministres et les députés actuellement ? Combien touchent-ils lorsqu’ils quittent le gouvernement ? Et quels avantages ont les parlementaires après leur service ? Sur le plateau de Lina Télévision, ce samedi 27 février, le sénateur FLN, Abdelouahab Benzaim, a répondu à toutes ces interrogations et a donc levé le voile sur le salaire et la retraite dont bénéficient les ministres et les députés en Algérie.

En préambule, le sénateur a fait savoir que la question suscite fortement l’intérêt des citoyens. « Ils sont nombreux à s’interroger sur le salaire que touchent les ministres dans leurs postes et les indemnités qu’ils gardent en cas de remaniement ou d’un limogeage », note-t-il.

Sur ce, Benzaim a indiqué : « Si un responsable se fait limoger ou s’il démissionne par sa propre volonté et même dans le cas de décès, il touchera toujours un salaire à vie ». Actuellement, « un ministre gagne 30 millions de centimes par mois », dit-il. 

| Lire aussi : Algérie : Les salaires de ces enseignants pourraient être augmentés

« Même s’il travaille pendant un an (01) ou deux (02), le ministre bénéficiera d’une retraite proportionnelle. C’est ce que stipule la loi 83 », explique le sénateur. Ladite loi permettrait à tout ancien ministre algérien de toucher « 25% ou 30% de son salaire précédent », ajoute le sénateur. 

« Cette règle s’applique à tous les ministres, les secrétaires généraux des ministères, les walis, les ambassadeurs et tous les autres cadres », précise-t-il. Afin d’éclaircir davantage les choses, Benzaim a tenu à avancer un exemple. 

| Sujet connexe : Algérie : Voici le salaire minimum qui devrait être appliqué selon Mesdour

« Dans le cas où un ministre quitte son poste après avoir travaillé pendant deux (02) ans, 30% de son salaire perçu durant les 24 mois de son travail sera versé sur son compte au tout premier mois de sa retraite », explique-t-il.

« Une fois retraité, le député qui gagnait 30 millions de centimes par mois, touchera 11 millions de centimes mensuellement à vie », révèle-t-il. « Quelle que soit la durée de son mandat », tient à préciser le sénateur Benzaim à la fin. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes