AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : le salaire des dirigeants de la Fonction publique dévoilé

Algérie : le salaire des dirigeants de la Fonction publique dévoilé

Algérie – Le Gouvernement vient de fixer le salaire mensuel des cadres dirigeants de la Fonction publique et les différents avantages liés à ces postes de responsabilité. Tous les détails vous seront révélés ce lundi 03 janvier 2022.

En effet, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale en Algérie, a dévoilé, par le biais d’un communiqué, les modalités relatives à la fixation du salaire des cadres dirigeants de la Fonction publique qui opèrent dans les établissements à caractère commercial ou industriel. D’après ce qui a été rapporté par le quotidien Echorouk.

Au fait, cette rémunération mensuelle que perçoit la catégorie de ces responsables DZ dans les établissements publics doit répondre à un bon nombre de critères. Sachant que les salaires et les avantages qui leur sont accordés sont calculés d’une telle façon qui vise à préserver une certaine équitabilité entre l’ensemble des dirigeants.

De ce fait, ce texte a été publié dans le but de fixer les règles. Celles mises en place pour la détermination du salaire des cadres de la Fonction publique en Algérie. Cela, dans le but d’assurer une certaine cohérence. Et ce, entre le salaire du principal dirigeant de la structure et les différents collaborateurs.

Algérie : un salaire maximum de 17 millions pour les dirigeants de la Fonction publique

En outre, il a été divulgué qu’un salaire fixe brut est versé mensuellement en Algérie à ces dirigeants de la Fonction publique. Celui-ci est constitué d’un salaire de base et des différentes primes et indemnités en rapport avec le poste. En particulier, pour ce qui est des indemnités de responsabilité. Cela dit, le salaire ne doit pas s’élever au-delà de dix (10) fois du salaire minimum. Ce dernier qui est fixé à 17.000 DA.

Dans le détail, cette partie fixe de la rémunération accordée par les établissements publics DZ, serait déterminée, en fonction des compétences du responsable et de sa structure. Et ce, en ce qui concerne sa contribution dans le résultat de l’entreprise et son importance dans le secteur. Mais aussi, en fonction du nombre total des travailleurs et de la position géographique de l’entité publique.

Cependant, pour ce qui est de la partie variable du salaire proposé aux dirigeants de la Fonction publique en Algérie; celle-ci serait fixée par le conseil d’administration. Cela, après avoir reçu l’approbation du ministre du secteur. Toutefois, cette deuxième ne doit pas dépasser la partie fixe durant le même exercice.

De plus, le communiqué a aussi divulgué les différents avantages liés à ces postes de responsabilité. Que ce soit, ceux en rapport avec les déplacements de ce cadre dirigeant, son hébergement, ses frais de restauration. Mais aussi, son abonnement téléphonique, ses frais de carburant et autres.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes