Algérie : Salah Goudjil veut rester président du Sénat

Algérie – Le président du Conseil de la Nation par intérim aurait exprimé son ambition de briguer un nouveau mandat à la tête du Sénat.

Le Conseil de la nation est le théâtre d’un nouvelle crise. Selon le quotidien francophone Liberté qui rapporte l’information; Salah Goudjil, qui assure l’intérim de la présidence du Conseil de la nation depuis le moi d’avril 2019; n’a aucune intention de quitter son poste.

En effet, deux semaines suivant la démission du président du Conseil de la nation Abdelkader Bensalah, l’institution devrait, selon le règlement, organiser une réunion, décréter la vacance du poste et procéder à l’élection d’un nouveau président à la tête du Sénat, 2e rôle le plus important en Algérie.

Techniquement, l’élection d’un nouveau chef parmi les membres du Conseil de la nation devrait être programmée dans les 15 jours; alors qu’en réalité Goudjil n’a toujours pas appelé à l’organisation de la succession de Bensalah en remplacement à son poste.

Du haut de ses 90 ans, le président du Sénat par intérim, Salah Goudjil en l’occurrence, aurait fait savoir, qu’il porte l’ambition de briguer un mandat à la tête du Conseil de la nation; précise le quotidien francophone Réflexion. qui cite des sources proches du sénateur.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes