Algérie : Saisi de plus de 12 milliards de centimes de dinars pour fraude

Algérie – Les interventions pour contrer les pratiques frauduleuses en Algérie se démultiplient, à cet effet, plus de 12 milliards de dinars ont été saisis pour fraude récemment à Béjaïa.

En effet, le premier trimestre de l’exercice de la direction commerciale à la wilaya de Bejaia; pour l’an  2020 s’annonce fructueux. En effet, le département de contrôle de ladite direction a orchestré d’innombrables opérations; afin de contrer la fraude malmenée par la délinquance financière. A cet égard, plus de 7000 interventions ont été effectuées dans ce but; a stipulé Ouabba Akli, chef de service, coopérant avec la Gendarmerie nationale et la police. 

A ce titre, et grâce à ces entremises, les services concernés ont saisi 12 377 072,37 DA de recettes illicites. Dans le même sillage, le responsable a indiqué que près de 750 transgressions à statut commercial, ont été recensées. De plus, 728 transgresseurs ont été sujets d’injonction; suite à leurs agissements illégaux qui se définissent par des procédures de facturation prohibées par la loi.   

A cet égard, plus de 60 activités commerciales sont soumises à une probabilité de mise sous scellement imminent. Parallèlement à cet échéancier, les brigades de contrôles ont établi 7123 opérations portantes de la même thématique d’engagement. Cependant, ces dernières inventorient 866 délits frauduleux, dont 836 poursuivis judiciairement pour accablement financier. Par ailleurs, 12 commerces feront part d’une sentence de cessation officielle de leurs fonctionnalités.

Coronavirus en Algérie : foyer de spéculation submergeant la population s’est créé

La crise sanitaire dont le pays traverse actuellement; laisse naître un fléau de spéculation nuisible à la société consommatrice. Et afin de mettre fin à cette problématique, les autorités se démènent pour entraver cette conjoncture financière; en déployant tous les moyens nécessaires. En commençant par consolider l’effectif responsable de ces missions de contrôle. 

A cet effet, M. Ouabba a affirmé que plusieurs unités de surveillance présentes sur le terrain; tentent de protéger au mieux le consommateur, non seulement des spéculations mais notamment de la négligence. En effet, certains commerçants ne prennent toujours pas au sérieux la sévérité de la pandémie; et négligent totalement l’aspect hygiénique. Et c’est à cause de cette conduite débraillée; que plus de 170 commerces sont proposés à une fermeture administrative. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes