L’Algérie et la Russie vont se rencontrer ce mois d’octobre 2022 pour cette raison

Économie – Une nouvelle rencontre est prévue entre l’Algérie et la Russie en octobre 2022, selon l’ambassadeur algérien à Moscou, Smaïl Benamara. On vous en dit plus à ce sujet dans la suite de ce numéro du 22 juillet 2022. 

La coopération économique se poursuivra entre les deux pays. En effet, l’ambassadeur d’Algérie en Russie a indiqué qu’une rencontre des entrepreneurs russes avec leurs homologues algériens aura lieu en octobre 2022. Dans un entretien accordé au média russe Yug Times, il a fait savoir que le volume d’échange entre les deux parties va continuer à croître. 

À ce propos, le diplomate algérien a révélé qu’en 2021, les exportations russes vers l’Algérie ont considérablement augmenté. Selon lui, elles sont passées de 64 millions de dollars en 2020 à 105 millions de dollars. Et cela, au cours de l’année précédente.

Dans ce cadre, il a souligné que les importations en provenance de l’Algérie sont passées de 3.2 millions à 1.8 million de dollars. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar. Effectivement, le représentant diplomatique de la République algérienne auprès de la Russie a fait état d’un déséquilibre entre les exportations et l’importation entre les deux États.

Néanmoins, il a affirmé l’adoption d’une nouvelle approche économique. Cela depuis l’accession du Président, Abdelmadjid Tebboune, au pouvoir. Il s’agit de réduire progressivement le volume des exportations d’hydrocarbures. Cela en introduisant de nouvelles industries en dehors du pétrole et du gaz. 

Smaïl Benamara : « la valeur des exportations algériennes a atteint 5 milliards de dollars »

Par ailleurs, le même responsable a fait également état d’une croissance de la valeur des exportations algériennes vers tous ses partenaires économiques. Selon lui, elle est passée de 2 milliards de dollars en 2020 à 5 milliards de dollars en 2021. À ce propos, il a indiqué que l’Algérie vise à atteindre 7 milliards de dollars d’ici fin 2022. 

En ce qui concerne ce partenariat entre les entrepreneurs Algéro-Russe, Benamara a noté que les Russes ne connaissaient pas bien les capacités du pays et ses produits. Ainsi, il a assuré que l’Algérie travaillera à construire des relations. Cela de manière à ce que l’intérêt soit réciproque.  

« La partie algérienne est prête à organiser et à mener un travail préliminaire entre les hommes d’affaires locaux. Par la suite, sélectionner des entrepreneurs russes en fonction de leurs demandes et activités. Cela permettra la conclusion de nombreux accords et contrats », a souligné le diplomate algérien. 

En outre, Smaïl Benamara a aussi indiqué l’intérêt des Algériens pour la connaissance de la Russie et de ses régions. Le responsable cité entre autres le secteur de l’agriculture et l’élevage.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes