AccueilActualitéAlgérie : Rifka va quitter la prison après avoir été acquitté par...

Algérie : Rifka va quitter la prison après avoir été acquitté par la justice

Justice – Impliqués dans l’affaire Future Gate en Algérie, les influenceurs Numidia Lezoul, Rifka et Stanley ont été jugés en appel et devraient quitter la prison après le prononcé de la justice. Découvrez avec nous, le verdict final, dans la suite de notre édition du mardi 9 août 2022.

En effet, si vous suivez l’actualité, vous êtes forcément au courant de l’histoire de l’agence fictive. L’affaire Future Gate en Algérie a fait couler énormément d’encre. Les influenceurs impliqués dans cette histoire en Algérie, à savoir Numidia Lezoul, Rifka et Stanley, devraient finalement quitter la prison après le verdict final de la justice.

Effectivement, le procès mêlant les stars du petit écran a été ouvert mardi dernier. Soit, le 4 août 2022. Dans le détail, le juge de la Cour de Ruisseau d’Alger a auditionné Numidia Lezoul, Rika et Stanley. À l’issue de cette audience, les créateurs de contenu ont écopé trois (3) ans d’emprisonnement, assortie d’une amende de 500.000 DZD.

Toutefois, le Conseil judiciaire d’Alger a programmé une dernière session. Et ce, afin de rendre son verdict final à l’égard des trois (3) stars des réseaux sociaux en Algérie. Ce n’est qu’aujourd’hui, 9 août, que les concernés ont connu la décision de la justice sur leur sort. Cela, après plus de six (6) mois d’incarcération.

Algérie : voici le verdict final du jugement 

Bonne nouvelle pour tout le monde ! La justice a prononcé, aujourd’hui, son verdict final. Conformément à ce que rapporte Rabah Allaoua dans son dernier post sur Instagram, Numidia Lezoul, rifka et Stanley devront quitter la prison aujourd’hui. 

L’interprète de « Bébé d’amour » s’est vue acquittée des charges retenues contre elle. Farouk Boudjemline, dit Rifka et Mohamed Aberkane dit Stanley, de leur côté, ont écopé de six (6) mois d’emprisonnement. Et donc libérés après avoir séjourné plus de 6 mois derrière les barreaux. 

Pour le propriétaire de l’agence fictive Future Gate, Oussama Rezagui a, quant à lui, été condamné à six (6) ans de prison ferme. La Cour d’Alger a également décidé de libérer sa mère. Elle aussi accusée d’être complice dans l’affaire d’escroquerie des étudiants algériens.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes