23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
mercredi, 19 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : Rezig s'explique sur la crise de l'huile devant le Sénat

Algérie : Rezig s’explique sur la crise de l’huile devant le Sénat

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre du Commerce Kamel Rezig s’est expliqué, ce 25 mars, sur la crise de l’huile de table devant les sénateurs du Conseil de la Nation. Voici l’essentiel de ses propos.

En effet, le ministre du Commerce Kamel Rezig est de passage ce jeudi 25 mars devant les sénateurs du Conseil de la Nation (Sénat) où il a été interrogé sur la pénurie d’huile de table, mais aussi la hausse de son prix, que connait l’Algérie depuis plusieurs jours.

Le ministre du commerce a d’emblée défendu la stratégie du Gouvernement, en expliquant que la stratégie de réforme et de changement ne se fera pas en un an. Dans ce sillage, Kamel Rezig a expliqué que le gouvernement actuel ne peut être tenu responsable d’années de corruption.

- Publicité -

| Sujet connexe : Algérie : Rezig appelle à dénoncer la spéculation de l’huile de table

« L’Algérie distribue sur le marché de nombreuses quantités de lait en poudre et d’huile de table, en milliers de tonnes afin d’éviter toute pénurie »; a assuré le ministre du Commerce.

Toutefois, poursuit-il, « certains membres de la Issaba [gang, ndlr] et les spéculateurs ciblent le ministère du Commerce et d’autre ministères qui ont engagé des réformes profondes ».

En outre, le ministre Rezig a fait savoir que « les réserves de la matière première de l’huile de table en Algérie est estimée à 94 mille tonnes, et cela dépasse nos besoins jusqu’au mois de juin 2021 »; a-t-il rassuré.

- Publicité -

| Lire aussi : Algérie : Ce qu’a dit Rezig sur la crise de l’huile de table et sa disponibilité

Par ailleurs, le premier responsable du secteur du Commerce en Algérie a pointé du doigt les instigateurs de rumeurs et de fake news; en indiquant que « certains relais malintentionnés sur les médias sociaux et les rumeurs de certaines chaînes de télévision ont alimenté la situation pour servir un agenda qui ne sert pas le pays ».

Il convient de rappeler que lors de son passage le 23 mars dernier sur la chaîne arabophone Ennahar TV, Kamel Rezig a accusé « la bande » d’être derrière cette crise. Il avait signalé à ce propos; que la crise de l’huile est due aux pratiques d’une « bande qui veut répéter le scénario de la crise de la semoule provoquée en 2020 ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -