22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
dimanche, 14 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : Rezig annonce la création d’un registre de commerce mobile

Algérie : Rezig annonce la création d’un registre de commerce mobile

Publié le

- Publicité -

AlgérieLe ministre du Commerce, Kamel Rezig a récemment fait état d’une action en cours pour la création et le lancement prochain du service du registre de commerce mobile.

En marge d’une visite de travail dans la wilaya d’Illizi, effectuée ce 25 août; le ministre du Commerce, Kamel Rezig a indiqué lors d’une rencontre avec les opérateurs économiques locaux; que son département travaille sur l’élaboration du service du registre de commerce mobile en Algérie; selon ce qu’a rapporté l’APS.

Accompagné dans cette visite à Illizi du ministre délégué au Commerce extérieur, Aissa Bekkai; Rezig a d’autre part expliqué que ce type de registre de commerce permettra à l’opérateur d’exercer son activité commerciale sur l’ensemble du territoire de sa wilaya; sans subir de contraintes observées en général à cause de l’adresse commerciale.

- Publicité -

Par ailleurs, le membre du gouvernement a également tenu à préciser que l’entrée en vigueur du registre de commerce ambulant est prévue pour les prochaines semaines. De plus, cette procédure englobera les différentes activités commerciales, dont les services; a-t-il souligné.

Un registre de commerce mobile pour résoudre certaines contraintes des commerçants

Selon le premier responsable du Commerce en Algérie, l’objectif de cette opération est de faciliter la pratique de l’activité commerciale aux jeunes. Mais aussi de satisfaire les besoins des populations dans les zones enclavées et reculées; voire difficiles d’approvisionnement. Ceci en leur offrant différents services proposés par le commerçant ambulant; a-t-il détaillé.

Cela dit, toujours dans le cadre du renforcement du processus de Numérisation; Kamel Rezig a fait savoir que cette procédure sera digitalisée et élaborée sur une plateforme numérique. Ainsi, cette dernière permettra aux citoyens de trouver l’adresse des commerçants, connaître la nature des services offerts, et formuler par la même occasion leurs demandes.

- Publicité -

D’autre part, le ministre du Commerce a révélé que sa tutelle prépare la création du registre de commerce de troc. Il s’agit d’une formule qui constituera une solution juridique au problème rencontré par certains commerçants, dont ceux exerçant au privé et ceux ne disposant pas d’un registre de commerce de gros, en raison du gel de ce document depuis quelques années; a rapporté notre source.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -