30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 14 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : la retraite proportionnelle et sans condition sur la table du...

Algérie : la retraite proportionnelle et sans condition sur la table du gouvernement ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les discussions sur le retour de la retraite proportionnelle et sans condition d’âge réémergent après le départ de l’ex-ministre du Travail, El Hachemi Djaaboub. Retrouvez plus d’informations ci-dessous, ce mardi 13 juillet 2021.

L’ancien ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub, avait mis au clair l’impossibilité de revenir à la retraite proportionnelle et sans condition d’âge en Algérie. Après son départ, plusieurs questions ont repris concernant un éventuel retour de cette retraite. En effet, l’ancien ministre avait plusieurs fois été tranchant sur le non-retour à la retraite proportionnelle.

Le déficit de la Caisse nationale de retraite (CNR) ne pouvait pas permettre un retour de ce système. D’après ses dires, la situation financière délicate de la Caisse nationale de retraite va connaître une perte s’élevant à 690 milliards de dinars durant l’année 2021. Selon Algérie 360, le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Salim Labatcha, s’est exprimé hier.

- Publicité -

Il a assuré que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a accueilli positivement l’idée de supprimer cette loi. C’est lors de sa réception d’une délégation qu’on a proposé cette idée au président, il y a quelques mois. Le secrétaire général précise que Tebboune affirme vouloir remettre ce débat sur le devant après l’installation de la nouvelle Assemblée nationale.

Le syndicaliste pointe du doigt l’actuelle limitation d’âge de départ à la retraite

En effet, d’après la même source, l’intervenant évoque la condition d’avoir 60 ans pour prendre sa retraite. Il trouve cette loi inéquitable envers les laborieux. “Cette loi ne compte pas au-delà des 32 ans de service”, explique-t-il. Pour cette raison, un travailleur ne peut pas toucher sa retraite avant d’avoir atteint les 60 ans. Même si son nombre d’années de travail à dépasser les 32 ans. Ils ne seront juste pas pris en compte. 

La nouvelle APN aura ainsi pour but, la modification et l’organisation de la loi à propos de la retraite à l’issue de 32 ans de travail ou de la retraite proportionnelle, en la laissant optionnelle. C’est dans le but de permettre aux personnes souhaitant poursuivre leur travail au-delà de cette limite d’âge de choisir.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -