Algérie : Retraite, pouvoir d’achat.. Les revendications du syndicat CSA

Algérie – La Confédération des syndicats algériens (CSA) refuse son exclusion de la participation de la tripartie du dialogue social et liste six (6) revendications « urgentes », concernant la retraite et le pouvoir d’achat, entre-autres.

- Advertisement -

À l’issue d’une réunion tenue ce 14 août, par visioconférence; la Confédération des syndicats algériens (CSA) a exprimé son refus catégorique vis-à-vis son exclusion de la participation à la tripartie du dialogue social, rapporte le média généraliste Echorouk.

Outre cela; selon la même source d’information; la CSA a déclaré de nouveau sa volonté quant au suivi des dossiers soulevés à l’époque des gouvernements précédents; à savoir; le dossier du pouvoir d’achat, le dossier de la  retraite en Algérie; le dossier du droit du travail; le dossier de la santé publique et de la médecine du travail et celui de la liberté syndicale.

Voici les six (6) revendications « urgentes » de la Confédération des syndicats algériens

D’après un communiqué partagé à l’effet de la même réunion; la Confédération des syndicats algériens a soulevé six (6) revendications « urgentes ». Tout d’abord la CSA a indiqué que la récente augmentation du salaire minimum garanti approuvée précédemment par le Conseil des ministres est insuffisante. Celle-ci, selon elle; n’entraîne pas une amélioration des salaires des travailleurs; rapporte le média arabophone.

Selon la même source; la Confédération a appelé par la suite à la création d’un observatoire national du pouvoir d’achat. De même; elle a réclamé la nécessité de revoir le système fiscal national afin de rendre justice à tous les participants et lutter contre l’évasion fiscale.

Le média arabophone a également indiqué que la Confédération des syndicats algériens a fait appel à la solidarité avec tous les travailleurs qui ont perdu leur poste de travail en raison de la pandémie du Coronavirus

De plus; la CSA a revendiqué la modification les articles du code pénal dans le but de protéger les travailleurs du secteur de la santé. À la fin; elle a tenu à rappeler la clé de réussir l’égalité entre les citoyens. Pour elle; ce n’est qu’avec la protection de tous les salariés que le gouvernement arrive à donner droit à tous. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes