AccueilGuide VoyagesAlgérie : un réseau d’organisation de voyages clandestins démantelé à Oran

Algérie : un réseau d’organisation de voyages clandestins démantelé à Oran

Voyage – Les services de sûreté de la wilaya d’Oran, au nord-ouest de l’Algérie, ont réussi à démanteler un réseau spécialisé dans l’organisation de voyages clandestins « Harga ». Nous vous exposons plus de détails, dans la suite de ce numéro du 24 novembre 2022. 

La politique migratoire restrictive ne laisse visiblement pas le choix aux Maghrébins, y compris les Algériens, désireux de quitter à tout prix le territoire Dz. En effet, pour partir outre mer ou ailleurs en Europe, il existe une modalité vraiment coûteuse, mais surtout très risquée en Algérie : la « Harga », via un réseau d’organisation de voyages clandestins. 

Le phénomène de Harga continue de prendre de l’ampleur, notamment sur les côtes d’Oran au nord-ouest de l’Algérie. En vue d’y mettre fin, les services de sûretés de la susdite wilaya s’engagent corps et âme. Ces derniers ont, de ce fait, réussi à démanteler un réseau organisant des voyages illégaux, depuis Oran vers la rive européenne.  

Effectivement, la police régionale d’El Bahia parvient à renverser un groupe criminel composé de sept personnes. Parmi eux, on retrouve quatre ressortissants étrangers qui travaillent dans l’organisation de voyages pour l’immigration clandestine. C’est en tout cas ce que rapporte la Direction de la sûreté de la wilaya en question, relaté par le média arabophone El Khabar.  

Oran : un réseau démantelé spécialisé dans les voyages clandestins

Dans le détail, l’opération citée plus haut est intervenue ce jeudi 24 novembre 2022. Et ce, après que la police judiciaire d’Oran a fait état du réseau susmentionné. En effet, les susdites autorités ont reçu des informations cruciales à ce sujet. Selon lesquelles des membres du réseau organisent des voyages pour l’immigration illégale. Suite à cela, les services de police d’Oran ont lancé leurs investigations. 

Ces dernières ont abouti à la localisation des membres du réseau en question, et à les arrêter. Il ont ainsi procédé à la saisie d’une embarcation, un moteur, deux gilets de sauvetage et un véhicule. En plus de confisquer une somme d’argent d’une valeur de 60.000 dinars. Par ailleurs, une procédure judiciaire a été lancée contre les membres faisant partie du groupe de ce réseau.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes