Algérie : 3 réseaux d’immigration clandestine démantelés

Algérie – Les éléments de la gendarmerie nationale ont procédé au démantèlement de 3 réseaux spécialisés dans la « Harraga ».

En effet, une vaste opération judiciaire menée par la gendarmerie nationale a permis de démanteler trois réseaux spécialisés dans l’organisation de voyages clandestins (Harraga) sur la côte maritime d’Ain Témouchent; à 500 km à l’ouest de la capitale Alger; rapporte le quotidien arabophone El Bilad ce lundi 30 décembre.

Les réseaux en question planifiaient des voyages illégaux à bord d’embarcations de fortune; entre la côte algérienne d’Aïn Témouchent et les côtes espagnoles, de l’autre côté de la Méditerranée; souligne la même source, qui explique par ailleurs que des candidats à l’immigration clandestine auraient déboursés des sommes colossales pour se payer les services de ces réseaux, visiblement bien organisés.

D’après les éléments de l’enquête préliminaire, ces trois réseaux sont constitués de 9 personnes qui travaillaient en coordination; tous originaires des communes de la région d’Ain Témouchent.

Un grand « réseau bien organisé »

Les passeurs interpellés par les services de la gendarmerie nationale travaillaient dans une ruche. Chacun d’entre eux avaient des tâches bien spécifiques à accomplir pour l’organisation des voyages clandestins.

Ainsi, certains d’entre eux se penchaient sur la recherche de potentiels candidats tandis que d’autres; se chargeaient des préparatifs des embarcations. En outre, d’autres membres de cette organisation; étudiaient minutieusement les calendriers afin d’éviter de se faire attraper par les patrouilles.

Les 9 individus interpellés dans le cadre de cette opération seront traduits devant le procureur de la République du tribunal d’El-Amria à Ain Témouchent. Une enquête approfondie a été ouverte par les services de sécurité; pour retrouver d’éventuels complices ou membres du réseau, précise la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes