AccueilGuide VoyagesAlgérie : reprise des demandes de visas d’affaires Schengen pour l’Italie

Algérie : reprise des demandes de visas d’affaires Schengen pour l’Italie

Algérie – L’ambassade d’Italie en Algérie donne son aval au retour des demandes de visas d’affaires Schengen pour l’Italie. Elle précise également que la reprise du traitement des demandes a commencé ce mardi 01 juin 2021.

En effet, c’est via un communiqué que l’ambassade d’Italie en Algérie a annoncé la reprise partielle de son activité de traitement de dossiers de visas d’affaires Schengen. La Patrie News relate l’information. Il s’agit donc de visas de longues durées dont la validité dépasse un an.

À en croire la même source, ces visas seront désormais délivrés par les centres visas actuellement ouverts dans les plus grandes villes du pays, à savoir Alger, Oran et Constantine. Elles concernent les hommes d’affaires et les hauts cadres des entreprises du pays. 

L’ambassade a souligné, par ailleurs, dans son annonce qui a pris effet à partir d’aujourd’hui, que cette reprise rentre dans le cadre du soutien au monde des affaires des deux communautés algérienne et italienne. Les deux ont pris cher durant l’année dernière. C’est ce que note la représentation diplomatique italienne. 

Visa pour l’Italie : VFS Global reprend ses fonctions 

Ainsi, la première démarche qui sera exécutée par les soins de l’opérateur VFS Globale, sera de contacter les titulaires de visas d’affaires expirés durant la période de la pandémie. Et qui ont été accordés par l’ambassade d’Italie en Algérie. Et ce, afin de procéder à leur renouvellement.

Il est aussi mentionné dans le communiqué que les personnes titulaires d’un visa Schengen nouveau ne sont pas forcément assurés de rentrer automatiquement sur le territoire italien. L’ambassade explique, en outre, que les personnes concernées devront présenter les documents nécessaires à une demande de visa d’affaires.

Le dossier doit contenir une lettre d’invitation accordée par une entreprise italienne. Invitation qui rentre toujours dans le cadre d’un séjour d’affaire en Italie. Il est utile de rappeler que plusieurs pays faisant partie de l’Union européenne (UE) ont procédé à la fermeture de leurs frontières. Le but était d’évincer la propagation du virus. Parmi eux figue l’Italie. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes