AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : la reprise de l’activité dans le domaine des voitures va...

Algérie : la reprise de l’activité dans le domaine des voitures va créer 100 000 postes d’emploi

Algérie – Le spécialiste, Ishak Kherchi, a affirmé que la reprise de l’activité de l’importation et le montage de voitures permettra la création de plusieurs postes d’emploi. Dzair Daily dévoile pour vous davantage de détails juste ci-dessous.

En effet, le marché automobile local connaît depuis plus de trois ans une crise profonde. Cependant, aujourd’hui, l’Algérie se dirige vers la relance de l’activité de l’import et du montage automobile. La reprise de l’importation et la construction locale des voitures en Algérie va permettre d’ouvrir 100.000 postes d’emploi. On vous en dit plus à cet égard dans la suite de ce numéro du mardi 25 octobre 2022. 

Effectivement, après une longue période d’inactivité, l’industrie donne des signes optimistes de redressement. Deux constructeurs automobiles seront bientôt actifs dans notre pays. Il s’agit, en effet, du groupe français Renault ainsi que la marque italienne Fiat qui vont débuter la production automobile en Algérie. Une nouvelle qui a réjoui les citoyens désirant se procurer un véhicule. Mais pas que ! 

Cette annonce a ravi une autre catégorie de personnes. On parle, effectivement, des jeunes chercheurs d’emploi. Étant donné que la relance de la fabrication locale des véhicules aura des répercussions économiques considérables. Selon l’expert, Ishak Kherchi, elle va créer des postes d’emplois et réduira, par conséquent, le taux de chômage en Algérie.

La relance des usines de fabrication automobile va réduire le chômage

Il s’agit de ce que relate le quotidien arabophone Echorouk dans son édition de ce lundi. Dans le détail, le spécialiste économique a indiqué que l’importation automobile permettra la création de 15.000 emplois directs. En plus de 30.000 emplois indirects. Quant à la relance de l’activité des usines d’assemblage, elle nécessitera le recrutement d’environ 500 travailleurs. Et ce, au niveau de chaque unité de production.

Le même locuteur a fait savoir que la production de voitures assurera, en outre, le redémarrage d’autres usines. Comme ceux de fer, de caoutchouc et de mécanique. Celles-ci relanceront donc massivement les embauches pour contribuer aux besoins grandissants de l’industriel. C’est selon les déclarations du même intervenant faites au média susvisé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes